RECHERCHE
Bibliothèque hispano-américaine
A paraître le 05/04/2012
320 pages, 19 €
ISBN
Consulter la fiche
Où acheter le livre
ILS EN PARLENT...
 PRESSE    LIBRAIRES    VIDEOS    CHRONIQUES   




FORCE OUVRIERE, David Rousset
« Une histoire passionnante, racontée comme une énigme mathématique. »

VINCENNES INFORMATIONS, Thomas Steinmetz
« Une bonne façon d’arriver à Vincennes. » Lire l'article entier ici.

LES ILES CARAIBES MAGAZINE
« Une peinture sociale de la ville et de ses habitants, qui luttent au quotidien. »

LIBERATION, Philippe Lançon
« En 1993, au moment où a lieu La Havane année zéro, de Karla Súarez, Cuba vit une période noire et une jeune mathématicienne découvre par un ancien amant l’histoire de Meucci, rencontre un écrivain qui va raconter son histoire. Le fantôme de l’inventeur du téléphone se réveille dans une ville où celui-ci «ne fonctionnait presque jamais». Ensuite, on apprend beaucoup sur cet outil, sur La Havane en pénurie, et sur cet autre outil de communication, généralement défaillant, qu’on appelle l’amour.

THE LION, Pierre Schavey
« Un beau portrait de femme en proie au doute et d’un pays qui s’enlise »

L'HUMANITE, Muriel Steinmetz
« Le téléphone a été inventé à La Havane. Sur fond de réalisme, la Cubaine Karla Suarez évoque la quête d’une bandes de jeunes, qui, entre poésie et alcool, se passionnent pour cet épisode caché de l’histoire »

L’AMATEUR DE CIGARE, Charles Dinje
"Accrocheur et malin, drôle et pertinent, ce récit parvient à faire rimer légèreté et lucidité. A savourer"

TELERAMA, Gilles Heuré
« Les personnages évoluent entre liaisons amoureuses et dissimulations, en quête d’une probable chimère qui n’est peut-être qu’un alibi pour se prouver que la vie, à La Havane, n’est pas totalement figée »

SUD OUEST, Isabelle de Montvert-Chaussy
« Meucci ou la contreverse du telettofono ». Lire l'article entier ici.

ESPACE LATINOS, Christian Roinat
«Un roman d’une drôlerie et d’un humour involontaire de la narratrice, parfaitement maîtrisé par la romancière »

ZIBELINE, Fred Robert
« Une jolie métaphore sur la force des rêves ( et de la fiction) et un bel hommage à la joie de vivre et au courage inamovibles des Cubains »

LE FIGARO LITTERAIRE, Thierry Clermont
« un roman touffu, dense, étourdissant »

MARIE CLAIRE, Emmanuelle de Boysson
" Dans la lignée des chefs-d'œuvre nés du manque et du désastre"

AFRIQUE MAGAZINE, Olivia Marsaud
« On lit peu de livres drôles sur la grande île des Caraïbes, Cuba. Alors on se délecte de cette histoire »

LE PETIT FUTE
« Aussi passionnant qu’intrigant »

COURRIER PICARD, Daniel Muraz
« Une fantaisie tropicale très réjouissante et brillamment maîtrisée »

QUE TAL PARIS ?, Esther Sanchez
« Karla Suarez signe avec brio une histoire touchante, racontée comme une énigme mathématique, dans une ville épuisée où chacun essaye de survivre »

FORCE OUVRIERE
« Une histoire passionnante »

LA GAZETTE NORD PAS DE CALAIS, Patrick Beaumont
« Un roman virtuose ».

FRANCE INTER, Ouvert la nuit, par Alexandre Héraud
Plus d'infos ici.

RSR, la première/ Le journal du samedi par Geneviève Bridel
Plus d'infos ici.

MEDIAPART, Dominique Conil
« Les Splendides perdants de l’année zéro ». Plus d'infos ici.

LE BLOG D'ANNE-SOPHIE DEMONCHY
Plus d'infos ici.

PARIS-CI LA CULTURE, Stéphanie Joly
Plus d'infos ici. Lire l'entretien ici

LA LETTRINE
Plus d'infos ici.

BIBLIOBLOG
Plus d'infos ici.

LIVRESCRITIQUE
Plus d'infos ici.




Contact  -  Mentions légales  -  Plan du site  -  Lettre d'information  -  Manuscrits  -   -  © Métailié 2013