Publication : 24/09/2004
Nombre de pages : 320
ISBN : 2-86424-513-2
Prix : 20 €

A table !

Collectif Métailié

ACHETER

Pour fêter les 25 ans de la maison, à l'initiative de Luis Sepúlveda, nous avons demandé à nos auteurs de participer à un recueil de nouvelles autour de la cuisine et de la gourmandise, tant il est vrai que ce sont des choses proches de la littérature.

Pour nos 20 ans, nous avions parlé d'amour, le temps passe !

  • « Cette anthologie réunit des nouvelles de 42 auteurs de seize nationalités différentes. Tous fantasment autour des plaisirs de la table et de la gourmandise. [...] Ce festin de mots, un feu d'artifice d'imagination, de drôlerie et de réflexions croquantes, met l'eau à la bouche pour aller plus loin dans la lecture des œuvres. »
    Ruth Valentini
    LE NOUVEL OBSERVATEUR

Rosa MONTERO

Espagne

Civet de chevreuil au chocolat pour cuisiniers maladroits

Ingrédients pour quatre personnes :

700 g de filet de chevreuil, 1/2 tasse de sang de chevreuil, 50 g de lard, 6 cuillerées d'huile, 1 cuillerée de sauce tomate, 1/2 litre de bouillon (de préférence de gibier), 1/2 barre de chocolat (25 g), sel, poivre et noix de muscade.

Marinade : 1/2 litre de vin rouge, 1/2 verre de vinaigre, 1 oignon, 1 gousse d'ail, 1 carotte, 10 grains de poivre moulus, 2 clous de girofle, thym et laurier.

Mélanger tous les ingrédients de la marinade hachés grossièrement. Téléphoner à maman pour lui demander quelle quantité de laurier, de thym et de sel il faut mettre. Retéléphoner deux minutes plus tard pour savoir comment diantre on fait pour hacher grossièrement le laurier et le thym, et si on doit laisser la branche du milieu. Recouvrir le filet de ce mélange et le laisser macérer pendant vingt-quatre heures en le retournant de temps en temps. Se prendre la tête un bon moment pour élucider si, pendant ces vingt-quatre heures, on doit oui ou non le laisser dans le réfrigérateur. Décider que finalement, il restera dehors. Sortir le filet, l'égoutter, l'essuyer et le couper en gros dés. Se mettre un sparadrap sur l'entaille que vous venez de vous faire au doigt avec le couteau. Frire dans l'huile chaude le lard coupé, lui aussi, en dés et la viande assaisonnée de sel et de poivre. Assaisonner de nouveau avec du sel et du poivre parce que vous pensez que vous avez été trop chiche. Quand ils sont dorés, les mettre dans une cocotte. Retirer les morceaux de lard cramés. Descendre en courant à l'épicerie du Chinois du coin qui ferme tard, acheter davantage d'oignons, de carottes et d'ail, parce que vous avez mis tout ce que vous aviez dans la marinade et il se trouve que, maintenant, il faut faire frire un demi-oignon, une demi-carotte et une gousse d'ail, le tout haché grossièrement, jusqu'à ce que tout dore. Ajouter la sauce tomate et un verre de marinade. Comme vous avez jeté la marinade, verser à la place un verre d'eau coupée de vin pour donner du goût. Laisser cuire pendant dix minutes. Passer le tout au mixer après avoir ajouté le sang. Nettoyer le dessus de la cuisinière, le mixer et le sol de la cuisine, parce que, comme le sang vous répugne infiniment, vous l'avez versé en vous pinçant le nez, en fermant les yeux et en tournant la tête, aussi s'est-il répandu partout et la cuisine est-elle dans un état pitoyable. Jeter à la poubelle les torchons avec lesquels le sang a été nettoyé, ainsi que les tennis, également tachées. Ajouter le bouillon en ignorant la parenthèse qui conseille de le prendre de gibier (vous avez assez de problèmes comme ça !) et en utilisant du bouillon instantané en cubes. Remettre le mélange dans la poêle et laisser cuire quinze minutes de plus en remuant de temps à autre pour que le sang ne tourne pas et se lie bien au reste. Se réjouir que tout le sang soit tombé à côté pour ne pas avoir maintenant à remuer cette mixture répugnante. Incorporer le chocolat râpé, une pointe de noix de muscade et laisser cuire pendant quelques minutes. Téléphoner à maman pour lui demander quelle quantité de noix de muscade représente une pointe et combien de minutes font quelques minutes. Rectifier l'assaisonnement et verser sur la viande. Retéléphoner à maman pour lui demander ce que diable peut signifier "rectifier l'assaisonnement. N'être nullement convaincue par l'explication et se contenter de verser la chose sur la viande. Laisser cuire à petit feu pendant trente minutes ou jusqu'à ce que le chevreuil soit tendre. Ignorer complètement comment vous pouvez vérifier si le chevreuil est tendre et le sortir enfin quarante minutes plus tard. Goûter, jeter le plat et le livre de cuisine à la poubelle et improviser un dîner avec du fromage, du pain, des pommes et des œufs durs.

Rosa Montero, Luis Sepulveda, José Manuel Fajardo, Karla Suarez ...

Bibliographie