Publication : 01/03/2018
Nombre de pages : 380
ISBN : 979-10-226-0749-0
Prix : 22 €

Ayacucho

Alfredo PITA

ACHETER
Titre original : El rincón de los muertos
Langue originale : Espagnol (Pérou)
Traduit par : René Solis

Dans l’air pur des montagnes d’Ayacucho règne une odeur de mort. Pourtant, quand Vicente Blanco, reporter espagnol, débarque dans la ville andine pour enquêter sur le Sentier lumineux, il ne voit rien. Les militaires paradent, l’archevêque Crispin joue au basket, les habitants se taisent, les “subversifs” se cachent. Pas de scènes tragiques, pas de barricades, pas de combats. Tout juste, parfois, quelques bruits de balles. Avec deux journalistes locaux qui deviennent vite des amis, Vicente découvre lentement l’horreur de cette guerre sourde et silencieuse, qui dans les campagnes alentour prend les populations en otage. À force de courage et d’investigations, ils ont la preuve que l’armée a trouvé une méthode pour faire disparaître les corps.
Mais la vérité peut s’avérer dangereuse, et les journalistes sont des cibles à abattre. Dans une prose visuelle et lyrique, avec un sens de la narration extraordinaire, Alfredo Pita raconte magistralement cette guerre sale, et rend un hommage vibrant à ses victimes, anonymes ou non. “Le” roman de la violence péruvienne des années 80 et 90.

  • "1991. Lassé par ses reportages européens tournant toujours autour des mêmes problématiques, un journaliste espagnol s'envole pour le Pérou afin de réaliser un reportage sur le Sentier Lumineux, organisation maoïste en conflit avec le gouvernement. Ses idéaux vite oubliés, Vicente Blanco découvre cette guerre qui ne dit pas son nom : entre la cruauté des uns et l'ignorance des autres, les populations andines sont prises en otage et en dehors de Lima, le pays est un vaste no man's land. Difficile de recueillir des informations et des témoignages: l'armée et l'Eglise contrôlent tous les discours officiels et les habitants ont bien trop peur des représailles. Sa rencontre avec deux journalistes péruviens sur le point de divulguer une affaire compromettant l'état va toutefois changer la donne. Ce roman est en réalité un superbe document parsemé d'anecdotes réelles, et un très bel hommage de l'auteur a son pays natal et à ses amis disparus."


    Lucie
  • "Un superbe document parsemé d'anecdotes réelles, et un très bel hommage de l'auteur à son pays natal et à ses amis disparus." Lire l'article le coup de cœur complet ici

    Lucie
  • "Quel grand roman. Un sujet qui résonne encore avec la libération récente du l'ancien président Fujimori. Un roman fort par son humanité, par la description des personnages et leurs relations entre eux. C'est un portrait social et intéressant du Pérou au début des années 90. Ce roman est vraiment plein de vie malgré le cadre et le lieu de cette sale guerre. J'aime la fraternité qui se dégage entre les journalistes et leurs proches."

    Daniel Cuny
  • "Une écriture limpide et puissante portant sur un conflit tapi dans les premières lueurs de l'aube, et dont la forme ressemble à s'y méprendre au vide laissé par les disparus. SOBRECOGEDOR !!!"

    Désiré
  • "Un Lima noir et brumeux." Lire l'article ici

    Maïté Bouyssy
    En attendant Nadeau
  • "C'est un roman qui témoigne, qui frappe en plein cœur, qui met le lecteur face à la réalité." Lire l'article ici

    Blog Léa Touch Book
  • "Rencontre avec Alfredo Pita pour son roman Ayacucho autour de la guerre barbare qui a sévi entre l'armée péruvienne et les maoïstes du Sentier lumineux dans les années quatre vingt."

    Lire l'entretien ici

    Elise Lepine
    Transfuge
  • "Dans Ayacucho l'écrivain de Cajamarca sonde au moyen d'une prose emplie d'images et de lyrisme les méandres culturels et historiques d'une société profondément marquée par la violence Un roman passionnant !"

    Lire l'article ici 

    Qué tal Paris ?
  • "Le talent d’un auteur se déniche dans les détails. Alfredo Pita en étant journaliste, écrivain et poète nous dévoile dans une prose magnifique et bouleversante, tout un contexte historique, politique et social au Pérou: il a l’art et la manière d’utiliser les mots qui parle au coeur, de suggérer plutôt que de heurter,  de dépeindre avec une beauté sensitive, les malheurs d’une population." Lire l'article ici

    Blog Fairy Stelphique
  • Lire le portrait ici

    Portrait d'Elise Lépine
    Transfuge
  • "Une violence irrationnelle (celle de Sentier lumineux) tente d’anéantir une autre violence irrationnelle (celle des militaires), c’est ce que découvre le journaliste, pour lequel se pose un autre problème : que dire, et comment le dire, à ses compatriotes, les lecteurs espagnols, tellement éloignés du conflit ?" Lire l'article ici

    Christian Roinat
    Espaces Latinos
  • "Un travail de mémoire essentiel." Lire l'article ici

    Blog Voyages au fil des pages
  • Ecouter l'émission ici et la voir ici

    Entretien de Jordi Batallé
    RFI "El invitado" / Canal U

Alfredo Pita est né en 1948 á Celendín, nord andin du Pérou.
Il a été journaliste et, dans les années 1980, au debut de la terreur au Pérou, il a couvert l'information à Ayacucho, au centre de la violence. Il vit actuellement à Paris. Son roman Le Chasseur absent a reçu le Prix International Las Dos Orillas à Gijon (Espagne) lui assurant une publication simultanée en Espagne, en France, au Portugal, en Allemagne, en Italie et en Grèce. Il a écrit aussi des recueils de nouvelles : Y de pronto anochece (1987) et Morituri (1991), et de poésie : Hacia los valles (1967) et Sandalias del viento - Cuadernos secretos de Rafael Devalera (1996).
Au Pérou, il a reçu le Prix Poeta Joven (1966) et le Prix de la Nouvelle décernée par la revue Caretas (1986, 1991).

Bibliographie