Publication : 08/03/2007
Nombre de pages : 210
ISBN : 978-2-86424-609-1
Prix : 9 €

Ce que les hommes appellent Amour

J.M. MACHADO DE ASSIS

ACHETER
Titre original : Memorial de Aires
Langue originale : Brésilien
Traduit par : Jean-Paul Bruyas

Ce journal du conseiller Aires est fait de petites touches ironiques sur le vieillissement, l'amour, l'ambiguïté des sentiments, l'abolition de l'esclavage ; des personnages forts le traversent, les descriptions peuvent paraître idylliques mais, comme toujours chez Machado, quelque chose grince.

"Derrière Garcia Marquez il y a Borges, et derrière Borges, source et origine de tout, Machado de Assis."- Salman Rushdie

  • « Le journal intime d'un diplomate revenu à Rio après trente années de service en Europe, [durant] une période importante où l'esclavage est enfin aboli au Brésil. L'événement est présent en filigrane dans le roman. Il marque la fin d'un monde, tout comme l'intrigue est le signe intérieur d'une autre fin, celle des affections humaines et du temps des passions. »
    Patrick Kéchichian
    LE MONDE
  • , Genevieve Renard, le 22 avril 2007
    Chronique littéraire
    RADIO ANTIPODE
J.M. Machado De Assis (1839-1908) est né à Rio, d’un père noir descendant d’esclave et d’une mère portugaise. Il est également mort dans cette ville. Après avoir exercé une multitude de métiers, dont typographe à l’imprimerie nationale, il devient le plus grand auteur brésilien du XIXe siècle. En 1897, il crée l’Académie brésilienne des Lettres. Auteur prolifique, au regard cynique et ironique, il est le maître pour déjouer les apparences des faits et débusquer la folie. La société du Rio fin de siècle apparaît sur fond d’absurde.   Pour en savoir plus sur Machado de Assis, le "Sorcier de rio" vous pouvez vous rendre sur ce blog