Publication : 10/05/2013
Nombre de pages : 240
ISBN : 978-286424-729-6
Prix : 10 €

L’Adieu au corps

David LE BRETON

ACHETER

« L’extrême contemporain » condamne le corps, « si peu à la hauteur des avancées technologiques de ces dernières décennies », un corps qui de plus en plus est vécu comme un membre surnuméraire qu’il faudrait supprimer. Dans le discours scientifique contemporain, le corps est pensé comme une matière indifférente, simple support de la personne. Pour passer du corps brouillon au corps accessoire, on doit se livrer à un bricolage sur soi à base de prothèses chimiques. Alors que certains biologistes rêvent d’éliminer la femme d’un bout à l’autre de la gestation, la cybersexualité réalise pleinement cet imaginaire de la disparition du corps et même de l’autre. La techno-science sert à « rectifier une matière première » qu’il faut agencer autrement : le soupçon à l’encontre du corps s’instaure et la médecine devient un biopouvoir.

L’Adieu au corps est un constat terrible et argumenté de cette volonté du monde occidental qui veut transformer, voire liquider ce corps brouillon ; il montre par l’analyse comment se bouleverse à grandes enjambées l’univers symbolique qui jusque-là construisait la cohérence du monde.

  • Ecouter l'émission ici

    Emission d'Ali Rebeihi
    France Inter "ça va pas la tête!"

La Causette, Entretien avec David le Breton à lire ici

David Le Breton est né le 26 octobre 1953. Il est professeur en sociologie à l'Université de Strasbourg, membre de l'Institut universitaire de France et du laboratoire URA-CNRS "Cultures et société en Europe". Il est l'auteur, entre autres, de : L’Adieu au corps, Anthropologie de la douleur, Du Silence, La Saveur du monde et d'un roman noir, Mort sur la route.