Publication : 13/09/2012
Nombre de pages : 192
ISBN : 978 2 86424 884 2
Prix : 10 €

Neuf nuits

Bernardo CARVALHO

ACHETER
Titre original : Nove noites
Langue originale : Brésilien
Traduit par : Geneviève Leibrich

En août 1939, l’anthropologue nord-américain Buell Quain se suicide au cours d’un de ses
séjours chez les Indiens Kraho, en Amazonie. Il avait 27 ans, venait de recevoir une lettre qu’il a
brûlée et en a laissé quelques autres. Les circonstances exactes du suicide n’ont jamais été
élucidées.

Obsédé par cette information, l’auteur commence une enquête. Un impressionnant réseau de
coïncidences s’accumule autour de lui au fur et à mesure qu’il progresse, se mêlant au souvenir
de son père qui commerçait avec les Indiens de ces régions où il emmenait le petit garçon
pendant les vacances scolaires.

Dans un style lumineux, ce roman exceptionnel est construit en une série de glissements
constants entre fiction, invention, souvenirs et réalité. Ses personnages, prisonniers des
circonstances, entretiennent des liens précaires et névrotiques avec une réalité imprévisible.

  • « On se laisse peu à peu séduire par le monde étrange des Indiens d’Amazonie au point qu’on n’est plus très sûr, à mesure qu’avance le livre, d’arriver un jour à en sortir. » Lire l'article entier ici.
    Olivia Rosenthal
    LES INROCKUPTIBLES
  • « Tout commence comme une enquête : obsédé par le mystère du suicide non élucidé du jeune anthropologue nord-américain Bueli Quain en 1939, l’écrivain-journaliste brésilien Bernardo Carvalho part à la recherche de la vérité. Fiction et réel se mêlent dans ce livre-puzzle, entre les lettres laissées par l’anthropologue, les témoignages de ses proches et les propres souvenirs familiaux de l’auteur dans la région, hanté par la figure d’un père manquant. »
    Alice Lemaire
    TEMOIGNAGE CHRETIEN
  • Plus d'infos ici.
    Jacqueline Mallette
    MONTREAL157

Bernardo Carvalho est né en 1960 à Rio de Janeiro. Romancier, journaliste et traducteur, il vit à São Paulo. Il a été le correspondant de la Folha de São Paulo à Paris et à New York. Il est l'auteur, entre autres, de Mongolia (2004), Le Soleil se couche à São Paulo (2008) ’Ta mère (2010) et Reproduction (2015), tous couronnés au Brésil de prix prestigieux (deux fois le prix Jabuti, deux fois le Portugal Telecom) et traduits dans plus de dix langues. 

 

Bibliographie