Publication : 01/01/2000
Nombre de pages : 360
ISBN : 2-86424-340-7
Prix : 19.06 €

Colin-maillard

José RÉGIO

ACHETER
Langue originale : Portugais
Traduit par : Jorge Sedas et Dominique Bussillet

Présentation de Manoel de Oliveira

Le "Groupe" a coutume de se retrouver au café du Nègre. Unis par des affinités de goût, un mode de vie plus ou moins précaire, leur amour pour "l’Art", une certaine excentricité, tous attendent en fait " qu’une vocation irrésistible s’éveille en eux ou que leur arrive un événement exceptionnel. " La rivalité sous-jacente sous les liens d’amitié, une inimité, va éclater au grand jour sous de l’entrée en scène d’un nouvel intervenant, et le lecteur est convié à un véritable de jeu de masques.

Colin-Maillard, premier roman écrit en 1934 (et interdit par la censure), apparaît comme exemplaire de tout ce qui fait la force, le talent et l’angoisse de José Régio.

Le livre est conçu comme un jeu de Colin-Maillard: le narrateur, qui a "les yeux bandés" par ses certitudes et ses doutes, tout autant que par les ruses et les artifices de ceux qui se dérobent à lui, cherche inlassablement à "identifier", c’est-à-dire à comprendre, à cerner la personnalité des autres, qui l’esquivent au moment même où il croyait les avoir "attrapés".

Comme un jeu, encore, ce retour obsédant à la "case départ": après s’être trompé sur un personnage, il faut repartir à la recherche d’un autre... José Régio brouille les pistes comme à plaisir, comme si l’enjeu de ce Colin-Maillard était de ne jamais démasquer vraiment celui qui se cache, comme si, au fond, le but véritable du jeu était de revendiquer pour les joueurs le droit de ne pas révéler leur identité, de garder leur secret.

Qu’on ne s’y trompe pas: Colin-Maillard est tout sauf un roman autobiographique. Et pourtant, José Régio y inscrit tout ce qui est "lui", comme une énigme dont il n’aurait pas la clé, un puzzle qu’il ne saurait assembler.

  • « Publié en 1934, cet étonnant roman commence dans une atmosphère surréaliste avant de basculer dans un vertige métaphysique dostoïevskien. »
    Jean-Luc Douin
    LE MONDE
José RÉGIO

Bibliographie