Publication : 05/05/2016
Nombre de pages : 470
ISBN : 979-10-226-0454-3
Prix : 27 €

Dictionnaire des concepts nomades en sciences humaines T.2

Olivier CHRISTIN

ACHETER
Langue originale : Français (France)

Nous vivons une dérégulation sans précédent de la langue politique, celle des discours des partis, des “débats de société”, des experts invités dans les médias à “décrypter” l’actualité. Quelques querelles récentes sur la laïcité (“ouverte” ou “fermée”, “positive”, “restrictive” ou “inclusive”), sur la république et la démocratie, sur la nation et la citoyenneté, les immigrés et les immigrants, en sont des illustrations parmi d’autres. À leur manière, elles disent très bien la confusion des sens qui s’établit dans la sphère publique à la faveur des stratégies de communicants, des éléments de langage répétés en boucle, de la réduction des enjeux et des défis à des slogans qui servent à marquer les positions des uns et des autres sans dessiner de véritables propositions politiques.
Car s’ils peuvent signifier un renouvellement nécessaire des catégories d’intelligibilité d’un monde en pleine transformation et une compétence linguistique accrue offerte à chacun d’entre nous dans la participation aux affaires publiques, ces changements lexicaux et conceptuels peuvent aussi recouvrir une véritable dépossession démocratique en nous enfermant dans des alternatives simplistes, des questions mal posées et des perspectives théoriques sans issue.
Il sera ici question de Race et de Civilisation, de Multiculturalisme et de Nation, de Dévouement et de Corporatisme, de Populisme et de Citoyenneté, de Terrorisme et de Victime, etc.
Réalisé par des politistes, des sociologues, des historiens et des archéologues, ce dictionnaire a pour ambition de décrire ce que sont réellement ces concepts apparemment familiers, ce qu’ils disent des hommes et des contextes, ce qu’ils nous obligent parfois à penser et ce qu’ils font à nos sociétés. Il veut en proposer des usages enfin critiques.

  • "Ce dictionnaire se révèle d'utilité publique." Lire l'article ici

    Ariane Mathieu
    L'Histoire
  • "Autrement dit : non pas plaider pour un usage savant, au fond aristocratique, des termes, mais révéler ce avec quoi nous pensons. Un souci éminemment démocratique pour un outil précieux." Lire l'article ici

    Catherine Portevin
    Philomag
  • "L'horreur ne suffit pas à faire acte terroriste." Lire la tribune d'Olivier Christin ici

    Libération - tribune d'Olivier Christin
  • "Cet ouvrage a le grand mérite de nous déprendre de notre naïveté à l’égard des définitions normatives des concepts (et des ouvrages qui prétendent en donner)." Lire l'article ici

    Christian Ruby
    Nonfiction.fr
  • "Des chercheurs de toute l'Europe, historiens, sociologues, anthropologues, ont échangé leurs interrogations conceptuelles pour créer ce recueil, espace de dialogue entre concepts." Lire l'article ici

    Noémie Rousseau
    Libération
  • "Vous vous apprêtez à faire vos valises. Vous n'êtes pas les seuls. Les concepts, aussi, voyagent, se déplacent, circulent à travers les pays, les disciplines, les époques." Lire l'article ici

    Juliette Cerf
    Télérama
  • "L'historien Olivier Christin juge la langue politique bien vivante. Les deux volumes du Dictionnaire des concepts nomades en sciences humaines qu'il a dirigés attestent que ses évolutions accompagnent tout autant qu'elles infléchissent les soubresauts du monde." Lire l'entretien ici

    Entretien de Jérôme Pilleyre
    La Montagne
  • Ecouter l'entretien ici

    Véronique Durand
    RFI "La Danse des mots"
  • "Ces effets de circulation et de traduction forment en eux-mêmes un objet de recherche : le nomadisme, horizon absolu de notre époque, qui invite à observer et comprendre ses visages et ses implications et ses attentes." Lire l'article ici

    Jean-Marie Durand
    Les Inrocks
  • Ecouter l'entretien ici

    Entretien de Sylvain Bourmeau
    France Culture "La Suite dans les idées"
  • Ecouter l'entretien ici

    Caroline Broué et Raphaël Bourgois
    France Culture "La Grande Table"
  • "On a tout intérêt, donc, à appréhender les concepts sous leurs identités multiples pour ne pas installer les débats socio-politiques dans l’indétermination." Lire l'article ici

    Nic Ulmi
    Le Temps
  • Ecouter l'entretien ici

    Entretien de Simon Matthey-Doret
    RTS Matin
  • "Un outil précieux." Voir la brève ici

    Catherine Portevin
    Philosophie Magazine

Né en 1961, ancien élève de l’ENS de Saint-Cloud, agrégé d’histoire, membre de l’Institut universitaire de France (1999-2004), président de l’Université Lumière Lyon II (2008-2009), il est spécialiste de l'histoire religieuse du début de l'époque moderne. Il est actuellement professeur d'histoire moderne à l'Université de Neuchâtel.

Bibliographie