Publication : 19/01/2012
Pages : 640
Grand Format
ISBN : 978-2-86424-855-2
Couverture HD

Hautes terres (la guerre de Canudos)

Euclides da CUNHA

ACHETER GRAND FORMAT
25 €
Titre original : Os Sertões
Langue originale : Portugais (Brésil)
Traduit par : J. Coli et A. Seel

Correspondant de guerre, Euclides da Cunha raconte la répression, en 1896-1897, du soulèvement de Canudos conduit par son chef mystique Antonio Conselheiro, et il construit un mythe fondateur des plus complexes. Dans ce livre inclassable où le paysage, le climat et la flore sont des acteurs fondamentaux de la guerre, il fait passer le souffle de l’épopée et renvoie dos à dos deux barbaries : le mysticisme retardataire et la modernité aveugle…

« Une traduction en français de ce beau livre qui tient de l’épopée, du traité de géographie humaine, de l’essai d’ethnographie a été publiée, je le regrette car j’allais entreprendre la traduction de ce livre difficile sous le titre de Sauvagerie. »
Blaise Cendrars

  • Lire l'article entier ici.

    Marianne Dautrey
    MOUVEMENTS
  • « En 1902, Euclides Da Cunha rapporte la révolte des paysans brésiliens contre le progrès à visage inhumain »

    Jean-Baptiste Michel
    GEO HISTOIRE
  • « Hautes terres est le produit d’un stupéfiant métissage : il brasse, entrecroise géographie, récit des origines, anthropologie, épopée, reportage et éloquence » Lire l'article ici

    Alphonse Cugier
    LA LIBERTE
  • La Guerre de la fin du monde. Lire l'article ici

    BOOKS
  • « Da Cunha, un Turner du désert ». Lire l'article entier ici.

    Wajdi Mouawad
    LE MONDE DES LIVRES
  • « Devenu un mythe fondateur de la nation brésilienne, Hautes terres ou la guerre de Canudos, reparaît dans une édition corrigée. » Lire l'article ici

    Richard Blin
    LE MATRICULE DES ANGES
  • « Vaste aventure cohorte de drames, la guerre (achevée en 1897 par des massacres) inspire en 1901 à Euclides da Cunha une fresque en habist d’épopée, ici rééditée. » Lire l'article ici

    Jacques Bertho
    L’ALSACE
  • « Le livre, publié en 1902, raconte les prémisses des violences sociales au Brésil. »
    QUE TAL PARIS

Euclides Da Cunha est né en 1866 dans l’État de Rio. Militaire positiviste, anticlérical, abolitionniste, républicain, libéral et en littérature acquis aux théories naturalistes, il démissionne et devient journaliste. C’est à ce titre qu’il va assister à la campagne de Canudos. Hautes Terres (Os Sertões) sort en 1901 et connaît un succès immédiat. Après cette publication il est nommé à la tête d’une commission d’exploration de l’Amazonie. Le 15 août 1907, il est tué par l’amant de sa femme.

Bibliographie