Publication : 11/05/2017
Nombre de pages : 280
ISBN : 979-10-226-0659-2
Prix : 19 €

Les Enfants d'Achille et de Nike

Éloge de la course à pied ordinaire

Martine SEGALEN

ACHETER

Désir d’extrême, dépassement de soi, culte du corps : la course à pied est un sport populaire et démocratique qui ne cesse d’attirer de nouveaux adeptes. Les marathons en tout genre explosent, de l’épreuve de l’extrême à la célébration collective, avec musique et flonflons, le marché de la chaussure connaît une croissance exponentielle… le running est partout !

Dans ce livre visionnaire, doté d’une nouvelle introduction, Martine Segalen, coureuse et ethnologue, décrit ce nouveau rituel à travers l’analyse d’un certain nombre de courses “historiques” (marathon de New York, de Paris) en parallèle avec la course à pied dans des sociétés traditionnelles comme les Tarahumaras ou les Bororos.

Combinant approche sensible et démarche ethnographique, Martine Segalen montre que courir est une forme de liberté qui sert à reconquérir à la fois son corps, la ville et la communauté. Être coureur, c’est être moderne !

« Martine Segalen raconte comment la course fut de tout temps un rituel mettant en scène le groupe social et affirme qu’il en est de même aujourd’hui : « La course met en scène l’illusion démocratique, tous égaux en dossard et en short. Elle donne le pouvoir redoutable de réinvestir les lieux urbains et de retrouver des formes d’excès dont le quotidien nous prive ». – Le Point

  • "Au-delà de la différence dans la vitesse de l'exercice, qui reste le marqueur premier, et en dépit d'une évidente proximité dans l'usage que l'on fait de son corps, course et marche sont pratiquées par des publics différents ; elles sont porteuses de valeurs différentes, qu'il s'agisse du rapport au temps, à l'espace, à soi-même et aux autres. En ce sens, il semble bien qu'il existe un esprit de la course et un esprit de la marche." Lire l'article ici

    Article de Martine Segalen dans le dossier d'été sur la marche et la course
    Le Monde
  • "Ce livre intéressant et original s'inscrit dans l'horizon de notre modernité faite de mouvement incessant." Lire l'article ici

    Alain Rubens
    Lire
  • "Instructif et intéressant." Lire l'article ici

    Blog En lisant, en voyageant
  • Martine Segalen était li'nvitée de Frédéric Taddeï dans "Social Club" sur Europe 1, aux côtés de la claveciniste Caroline Huynh Van Xuan, et du directeur du festival « Rio Loco » à Toulouse, Hervé Bordier. 

    Ecouter l'émission ici

    Frédéric Taddeï
    Europe 1 "Social Club"
  • "Attachée à décrire la course à pied depuis ses origines, Martine Segalen présente avec intérêt quelques sociétés primitives pour lesquelles courir revêt une fonction initiatique, ritualisée." Lire l'article ici

    Cécile Pellerin
    ActuaLitté
  • Réécouter l'émission ici 

    Mathieu Vidard
    France Inter - "La tête au carré"
  • « Martine Segalen raconte comment la course fut de tout temps un rituel mettant en scène le groupe social et affirme qu'il en est de même aujourd'hui : «La course met en scène l'illusion démocratique, tous égaux en dossard et en short. Elle donne le pouvoir redoutable de réinvestir les lieux urbains et de retrouver des formes d'excès dont le quotidien nous prive». »
    LE POINT
Martine SEGALEN

Bibliographie