Publication : 01/01/1999
Nombre de pages : 252
ISBN : 2-86424-312-1
Prix : 8.38 €
Disponible

Nouveaux contes froids

Virgilio PIÑERA

ACHETER
Langue originale : Espagnol
Traduit par : Liliane Hasson

Sous ce titre sont regroupés des récits dont certains avaient paru en France en 1971 et toute une série de textes restés inédits en français.

Contes brefs qui nous confrontent à un des univers les plus étranges qu'il nous ait été donné de lire. Les conduites apparemment les plus banales y sont prises en charge par une logique folle qui les fait déboucher sur des issues à la fois surréelles, absurdes et grinçantes. Ainsi, la famine mène à l'autodévoration, l'alpinisme et ses "légers" accidents au morcellement total des corps, la minutieuse description d'un album prend une éternité, et l'insomnie trouve sa seule solution dans le suicide.

Il y a, dans ces syllogismes glacés, une dérision proche de celle de Buster Keaton, ou, pour citer un des amis et complices de Piñera, un rire noir et sournois proche de celui de Gombrowicz. Paradoxalement, on pourrait dire que ce Cubain appartient au grand courant ricanant et désespéré qui, de Kafka à Schulz, a marqué la littérature européenne de l'Est en ce siècle.

  • « Une cinquantaine de récits d'un humour noir à la fois fantastique et horrifique, à la Topor. Délicieusement terrifiant. »
    LE MONDE

Virgilio Piñera est né en 1912 à Cuba. De 1946 à 1958, il s’exile en Argentine où sa première nouvelle est publiée par Jorge Luis Borges en 1947. Il rencontre Wiltold Gombrowicz, lui-même éxilé, et devient son traducteur. En 1952, il publie à compte d’auteur son roman La Chair de René. Il meurt à Cuba en 1979.

Bibliographie