Les libraires aiment

Port Maria

Libraire : Alexandre Cavallin

QUIBERON

« Original, subtil, touchant : belle réflexion sur le malaise de l’ado. Maximo, 17 ans, déteste son prénom, sa barbe naissante, son petit frère qu’il a appelle « le nain », son oncle qui a des relations ambiguës avec sa mère. Il se réfugie dans des livres sérieux sur les instances maternelles, il se présente à un entretien pour un emploi de groom. Vient son premier jour de travail…véritable entrée dans le monde des adultes…avec son lot de surprises (!). Laissons le lecteur découvrir la suite, il en rester pantois. Un grand roman ! »