Publication : 16/03/2017
Nombre de pages : 208
ISBN : 979-10-226-0630-1
Prix : 18 €
Disponible

3000 €

Thomas Melle

ACHETER
Titre original : 3000 Euro
Langue originale : Allemand (Allemagne)
Traduit par : Mathilde Sobottke

Devoir 3000 € à une banque quand on est au chômage, c’est une condamnation à vie. Même si les personnages se rencontrent un bref moment, ils constatent que les dénouements heureux n’existent que dans les rêves.
Après avoir décroché d’études de droit pourtant assez brillantes, Anton a essayé de s’en sortir comme chauffeur de taxi. Maintenant il vit dans un foyer d’hébergement, dans l’attente du procès qu’ont intenté contre lui les banques pour une dette de 3000 €. Il se réfugie dans le sommeil, et les rêves.
Denise est caissière et élève seule sa fille. Pour arrondir ses fins de mois, elle a tourné dans un porno diffusé sur Internet et attend depuis des mois le cachet de 3000 €. Malgré les crises de panique quand elle sent sur elle le regard des hommes et s’imagine qu’ils la reconnaissent, elle est décidée à se battre pour réclamer son dû. Les réseaux sociaux, la téléréalité, l’alcool et les amphétamines remplissent le vide de son existence.
Anton et Denise se rencontrent à la caisse du supermarché, se rapprochent un bref moment sans illusions. Les dénouements heureux, constatent-ils l’un et l’autre, n’existent que dans les rêves.
Dans une écriture violente et lucide, Thomas Melle donne à voir la réalité sociale froide, dure, de la marginalité.

« Thomas Melle a réussi un livre émouvant dont les personnages aux marges de la société tentent d’affirmer leur fierté et leur rage. Une œuvre puissante. » Neue Zürcher Zeitung am Sonntag
« Melle ne parle pas seulement d’un loser désespéré, mais aussi de l’humiliation infligée à des êtres humains à la fois fragiles et forts qui rassemblent toutes leurs forces pour mordre, et sont fatigués. Ils ont la rage, ils provoquent, mais ce sont des tendres. » Freitag

  • "Miroir de la brutalité sociale des temps présents, le roman férocement juste de Thomas Melle suit le pacours abîmé de deux êtres en marge dont il fait s'entrecroiser le destin de galères." Lire l'article ici

    Sophie Deltin
    Le Matricule des anges
  • "Un livre dur mais sans misérabilisme." Lire l'article ici

    Frédérique Fanchette
    Libération
  • "Un nécessaire coup au cœur, un très grand livre, brutal et vrai." Lire l'article ici

    Elise Lépine
    Transfuge

Thomas MELLE est né en 1975, il a étudié la littérature comparée et la philosophie à Tübingen et aux États-Unis, il est traducteur et écrivain. Il fait des débuts très remarqués en 2011 avec le roman Sickster (lauréat du Prix Franz-Hessel.) 3000 € a obtenu le Prix de littérature de la Ville de Berlin en 2014 et son nouveau roman publié en Allemagne a été finaliste du Prix du livre allemand 2016.

Bibliographie