Publication : 26/01/2017
Nombre de pages : 240
ISBN : 979-10-226-0539-7
Prix : 20 €

Je m'appelle Nathan Lucius

Mark WINKLER

ACHETER
Titre original : Wasted
Langue originale : Anglais (Afrique du Sud)
Traduit par : Céline Schwaller

Nathan Lucius est un jeune homme ordinaire. Il dort avec la lumière allumée. Il collectionne les vieilles photos anonymes. Il vend des encarts publicitaires dans un journal. Il s’entend plutôt bien avec sa chef. Parfois ils vont boire des bières. Il a une amie plus âgée, Madge, une antiquaire un peu fantasque. Il aime que chaque jour ressemble exactement à la veille. Il déteste les souvenirs. Un type banal. Parfois, il ne se souvient plus de rien. Il est un peu confus.
Un jour, Madge le supplie de l’aider à en finir. Elle a un cancer, elle n’en a plus pour longtemps, elle souffre trop.
Mais peut-on demander ce genre de choses à Nathan ?

Écrit au cordeau, drôle, glaçant, fascinant, ce scénario implacable est un tour de force vertigineux dont on se gardera de livrer le secret : on ne plonge pas impunément dans l’esprit de Nathan Lucius.

« Il y a un moment dans le livre qui vous prend à l’estomac et vous fait prendre conscience que, waouh, ce type sait vraiment écrire. » Annetje van Wynegaard, Sunday Times

  • "Une écriture percutante et ciselée, et un retournement de situation génialissime au milieu du roman !! Un auteur à suivre..."

  • "j'ai lu d'une traite le roman de Mark Winkler. En effet, c'est un tour de force. Personnage singulier et quelque peu inquiétant, ce Nathan Lucius fascine et gagne vraiment à être connu."

    Christophe Gilquin
  • Il est passionnant de voir le monde à travers les yeux de Nathan Lucius, jeune homme inadapté et fantasque, qui partage son temps libre entre sa vieille amie antiquaire et une voisine libidineuse. Mais lorsque les premiers trous de mémoires apparaissent, le lecteur réalise qu'il s'est bel et bien attaché à un monstre... Un portrait glaçant, avec en filigrane une critique acide, mais lucide, de notre société.

     

    Anne-Sophie Rouveloux
  • "Attention, celui qui ouvre ce roman risque de ne plus le lâcher. On ne plonge pas impunément dans la tête de Nathan Lucius." Lire l'article ici

    Alexis Thomassin
    Nord Littoral
  • "Surprenant, dérangeant, inconfortable, Mark Winckler vient d’écrire un grand roman sur l’enfance brisée." Lire l'article ici

    Site Baz'art
  • "Après une première partie qui voit la normalité et la banalité se dissoudre lentement dans le monologue du narrateur, la deuxième partie vous plonge au cœur de la folie." Lire l'article ici

    Jean-Marc Laherrère
    Blog Actu Du Noir
  • "Entre roman à suspense, drame et portrait psychologique, Je m'appelle Nathan Lucius offre une plongée saisissante dans un cerveau malade, l'analyse tout en nuances d'un anti-héros ambivalent, à la fois monstre et victime." Lire l'article ici

    Bernard Quiriny
    L'Opinion
  • "La construction est implacable, et redoutable" Lire l'article ici

    Marie Godfrin-Guidicelli
    Zibeline
  • "Parfaitement agencé, judicieusement construit, on sent que l'auteur n'a rien écrit au hasard, et est entré avec brio dans une logique perturbante pour en extraire les meilleurs morceaux." Lire l'article ici

    Blog Fragments de lecture
  • "Ce livre a tout d’une exception littéraire par la virtuosité narrative de Mark Winkler." Lire l'article ici

    Serge Perraud
    lelitteraire.com
  • "Un thriller qui est bien plus qu’un thriller. À lire absolument." Lire l'article ici

    Monique Baccelli
    En attendant Nadeau
  • "Le talent de l’auteur réside à nous faire partager le monde de Nathan, le monde tel que le voit Nathan. On ne le quitte pas d’un pouce et dans ce nouvel univers, moi lectrice, je peux facilement visualiser tout ce qu’il voit et surtout tout ce qu’il pense. C’est jouissif." Lire l'article ici

    Blog Tombée du ciel
  • "Les pages défilent… Et badaboum, on tourne une page et sans prévenir une trappe s’ouvre sous nos pieds, euh…non, sous nos yeux et nous nous retrouvons aspirés dans un univers que nous que connaissons pas…" Lire l'article ici

    Blog Léa Touch Book
  • "Un remarquable travail sur la forme : le découpage en chapitres courts, dont le titre reprend à chaque fois les premiers mots du premier paragraphe, (...) le style, sec, descriptif, ponctué de saillies délirantes, qui nous maintient en éveil de la première à la dernière ligne. Vous n'avez donc plus qu'une chose à faire : filer chez votre libraire." Lire l'article ici

    Catherine Dô-Duc
    Le Blog du Polar de Velda
  • "Je m'appelle Nathan Lucius nous plonge dans la psyché trouble d'un homme presque normal. Saisissant roman du Sud-Africain." Lire l'article ici

    Elise Lépine
    Transfuge

Mark WINKLER a grandi dans la province du Mpumalanga, à l’est de Johannesburg. Il travaille actuellement comme directeur artistique dans une agence de publicité, au Cap, où il vit avec sa femme et ses deux filles. Je m'appelle Nathan Lucius (Wasted en anglais) est son deuxième roman.

Bibliographie