Publication : 14/09/2017
Nombre de pages : 240
ISBN : 979-10-226-0702-5
Prix : 18 €

Les ombres de l'Araguaia

Guiomar DE GRAMMONT

ACHETER
Titre original : Palavras cruzadas
Langue originale : Portugais (Brésil)
Traduit par : Danielle Schramm
Prix
  • Prix National Pen Club du Brésil - 2017

Ni vivant ni mort, Leonardo a disparu. Il avait 20 ans et voulait changer le monde, une dictature impitoyable dominait le Brésil. Pour Sofia, sa petite sœur, il était un dieu. Les années ont passé et le vide ne s’est pas comblé. Le père est mort, la mère s’est enfermée dans son chagrin et Sofia, étouffée par cette absence, part à la recherche du disparu.

Au cours d’une enquête, qui l’amène sur les chemins de la clandestinité révolutionnaire en lutte contre la dictature, un ami lui fait parvenir un cahier étrange. Il raconte à deux voix une forêt amazonienne à la fois magnifique et mortelle ainsi qu’une vie quotidienne éprouvante dans l’Araguaia, région d’Amazonie choisie dans les années 70 par un groupe d’étudiants utopistes pour créer une guérilla de libération des paysans. Ils étaient une soixantaine, on envoya 10 000 soldats pour les combattre. Il y eut peu de rescapés.

D’où vient ce carnet, pourquoi tant de mystères sur son origine ? Qui a écrit ce récit déchirant, pourquoi deux écritures mêlées ? Qui l’a fait remettre à Sofia ? Que cache le silence de sa mère ?

Avec une grande énergie dramatique, dans une langue sèche et concise, Guiomar de Grammont écrit un beau texte émouvant qui interroge le passé d’un pays qui se veut sans mémoire.

 

« Guiomar de Grammont est une des principales forces silencieuses de la littérature brésilienne. »         O Tempo

  • Ecouter l'émission ici

    Yvan Amar
    RFI "La Danse des mots"
  • Voir l'émission ici

    Interview de Mohamed Kaci
    TV5 Monde "64 minutes Le Monde en français"
  • "Dans Les Ombres de l’Araguaia, Guiomar de Grammont a une façon presque intimiste de faire ressentir les circonstances angoissantes de cette époque dramatique de l’histoire récente du Brésil. C’est fort sans être pesant et le suspense posé dès le début ne cesse de monter." Lire l'article ici

    Régis Meney
  • "L’auteure vous plonge littéralement dans la moiteur de la jungle amazonienne, les moustiques, les serpents, les cris des singes, la malaria, rien ne vous est épargné. J’ai eu l’impression d’être à leurs côtés, d’avoir sans cesse les vêtements trempés, de ne pas pouvoir dormir d’un sommeil profond et calme – toujours sur le qui vive." Lire l'article ici

    Blog Tombée du ciel
  • "Avec cette enquête historique mais profondément humaine, Guiomar de Grammont non seulement réussit un roman émouvant, elle donne surtout une leçon d’histoire et d’humanité." Lire l'article ici

    Christian Roinat
    Espaces Latinos
  • "Au Brésil comme à Cuba, les personnages découvrent l'impasse de la violence politique. Une question toujours d'actualité." Lire l'article ici

    Paulo Paranagua
    Le Monde des livres
  • "J’ai été transportée par cette belle écriture fluide et mélodieuse, par cette construction façon polar dans laquelle nous suivons Sofia au gré de ses pérégrinations pour dénicher la vérité enfouie sous des piles de mensonges et de secrets." Lire l'article ici

    Blog Caro(z)ine
  • "Ce roman captivant et édifiant met en lumière un épisode dramatique et méconnu de l’histoire du Brésil qui, malgré la censure de l’époque, resurgit des profondeurs d’une forêt amazonienne grandiose et démesurée." Lire l'article ici

    Blog Voyages au fil des pages

Guiomar de Grammont est née à Ouro Preto où elle enseigne à l’université. Elle y a créé le Forum des Lettres. Elle est l’auteur d’un essai sur le sculpteur baroque Aleijadinho. Elle a reçu le prix Casa de las Américas pour un de ses recueils de nouvelles. Elle est traduite en français pour la première fois.

Bibliographie