Publication : 12/04/2018
Nombre de pages : 320
ISBN : 979-10-226-0759-9
Prix : 13,99 €
Numérique

Lucia et l'âme russe

Vladimir VERTLIB

ACHETER
Titre original : Lucia Binar und die russische Seele
Langue originale : Allemand (Autriche)
Traduit par : Carole Fily

On ne fera pas croire à Lucia Binar, vieille dame indigne, fan de poésie, que le monde ira mieux quand sa rue des Maures sera rebaptisée rue des Morues. Elle a bien d’autres chats à fouetter, entre sa clavicule cassée, son propriétaire qui – gentrification oblige – veut la forcer à partir de l’appartement où elle est née et son repas chaud qui n’arrive pas. Quand les services sociaux de la ville lui recommandent de manger des biscottes en attendant la semaine suivante, elle sort de ses gonds et décide de retrouver l’employée pour lui dire ses quatre vérités. En attendant, les ascenseurs ont des comportements irrationnels, les hommes (moitié bachkirs, moitié tchouvaches) préfèrent raconter leur histoire plutôt que faire l’amour, les chauffeurs de taxi se répandent en invectives racistes, et Viktor Viktorovitch propose de découvrir les mystères de nos tréfonds et de pénétrer l’Esprit universel – mais dans quel état en sortira-t-on ?
Tout va de travers chez Vladimir Vertlib, et si la réalité est étrange, les gens semblent encore plus altérés : veules, vulgaires, racistes et haineux, tout le monde en veut à tout le monde et sans la magie russe, on serait dans de beaux draps.
Avec une incroyable agilité et un sens de l’humour à toute épreuve, Vertlib nous embarque dans une ville au bord de la crise de nerfs, sous le signe de Kafka et Boulgakov. Une critique acerbe et sans concessions du politiquement correct et du mythe de l’identité par un grand maître de la narration.

«Un éclairage satirique des coins les plus sombres de l’âme viennoise. Impossible de ne pas penser au Maître et Marguerite de Boulgakov. » Austria Presse Agentur

« Vertlib, grand conteur, sait écrire une critique mordante de situations d’une grande actualité. »        Tagespiegel

  • "Lucia, ancienne institutrice férue de poésie, n'aspire qu'à une chose : mourir dignement dans l'immeuble qui l'a vu naître. Seulement rien ne va plus dans son quartier !
    En convalescence dans son appartement, elle attend que lui soit livré son repas, qui n'arrive pas. Alors qu'elle sollicite l'accueil téléphonique de l'assistance sociale, on lui répond de façon grossière.
    Mais lorsque son propriétaire ouvre des appartements de son immeuble à des punks aux manières outrageuses, de façon à encourager ses locataires à prendre la porte, la coupe est pleine !
    Un ascenseur défectueux rapproche deux jeunes gens : Alexander, homme au passé trouble, et Elisabeth, une amère veuve élevant seule son enfant. Et que penser de l'énigmatique Viktor Viktorovitch ? Escroc ou généreux guide spirituel ?
    Avec un humour décapant et un sens jouissif de l'absurde, Vladimir Vertlib dresse le portrait cinglant d'une société viennoise dont il pointe volontiers les incohérences, en poussant ses personnages dans leurs retranchements les plus sombres.
    Tous déplorent l'injustice qui les oblige à se conforter aux caprices des plus puissants, mais se confronter à la misère humaine d'autrui leur est impossible.
    Alors que partout l'on déplore la montée du populisme, voilà une lecture qui questionne l'âme humaine et apporte un éclairage amusé et sans détour sur le repli des peuples..."

    Emmanuelle
  • "Vertlib met en scène avec virtuosité le choc de la réalité et de la fiction." Lire l'article ici

    Blog Cornelia
  • "Comédie grinçante sur la construction de nos identités communes. Lucia et l’âme russe promène son lecteur dans une virevoltante mise en récit de soi." Lire l'article ici

    Blog La Viduité
  • "Vladimir Vertlib, avec une pitié joueuse, réunit autour de la vieille dame tout ce qui constitua sa vie, et quelque chose de plus ; son monde, et le reste du monde - l'inattendu, le miracle, la magie, flux tout-puissant, où rien ne demeure semblable à soi-même, où mourir même n'est qu'une nouvelle péripétie dans la sarabande des métamorphoses, dont le livre, constamment, s'amuse et s'éblouit."

    Lire l'article ici 

    Florent Georgesco
    Le Monde des livres
  •  "Le roman de Vladimir Vertlib est un roman aux multiples facettes, un roman social, psychologique, baroque – « russe » peut-être ?" Lire l'article ici

    Jean-Luc Tiesset
    En attendant Nadeau
  • "Vertlib jongle avec les genres, passant avec brio de la satire sociale a la fable philosophique et au conte fantastique. Le lecteur finit abasourdi par ce roman hors norme, qui propose un voyage drôle et déroutant." Lire l'article ici

    Kinga Wyrzykowska
    VRAIMENT
  • "On se délecte sans modération des mots de Vladimir Vertlib." Lire l'article ici

    Vocable Allemand

Vladimir Vertlib est né en 1966 à Leningrad (Saint-Pétersbourg) et a émigré en 1971 en Israël avec sa famille. Il s’est ensuite installé à Salzbourg, en Autriche.

Bibliographie