Publication : 02/05/2014
Nombre de pages : 256
ISBN : 978-2-86424-944-3
Prix : 22 €

Sarah Thornhill

Kate GRENVILLE

ACHETER
Titre original : Sarah Thornhill
Langue originale : Anglais
Traduit par : Mireille Vignol

Sarah Thornhill est la fille cadette de William Thornhill, ancien bagnard devenu propriétaire terrien le long du fleuve Hawkesbury, des terres hantées par le souvenir de leurs anciens occupants aborigènes méprisés et massacrés. À la mort de sa mère, son père s’est remarié avec une femme ambitieuse et bornée. Mais Sarah mène une vie heureuse près de ce père qu’elle aime. Elle est amoureuse du beau Jack qui l’aime aussi. Pourquoi donc tous s’obstinent-ils à empêcher cet amour ? Quel secret peut bien cacher son père par ailleurs si généreux et attentif ?
Elle devra chercher des réponses dans un passé que tous s’appliqueront à dissimuler et par-delà les mers, en Nouvelle-Zélande, où son frère a disparu en laissant une fillette à demi maorie que William Thornhill est bien décidé à considérer comme faisant partie de la famille, au grand dam de sa femme.

Kate Grenville crée des personnages attachants et des histoires passionnantes, elle sait aussi que les vérités les plus fortes peuvent avoir besoin de détours pour se manifester au grand jour.

Pour son roman Sarah Thornhill, Kate Grenville s’est inspirée de l’histoire de sa famille.

  • « J'ai été emportée par cette lecture. Ce personnage complexe à la fois forte, fière et pourtant pleine de failles et de doutes et cette histoire originale qui, il me semble, est pourtant tirée de la propre histoire de l'auteur, fantastique, dure... Beaucoup de sentiments et de poésie se dégagent de cette lecture même si l'écriture est parfois oralisée. Ce sera à coup sûr un ouvrage que je défendrai, idéal à l'approche de l'été même si le divertissement de la lecture estivale serait bien réducteur pour un ouvrage de cette qualité. »
    Aurélie Janssens
  • "C'est la voix de Sarah, indépendante, originale, qui fait la grande force du roman." Article à lire ici
    Julie Coutu
    Le Matricule des anges
  • "Plus qu'un Roméo et Juliette austral, le roman de Kate Grenville raconte le destin tragique des Aborigènes dans l'Australie raciste du XIXè siècle. Un roman bouleversant." Article à lire ici
    Isabelle Bourgeois
    Avantages
  • Article à lire ici
    Rose-Aimée Jouan
    Le Littoral de la Charente-Maritime
  • "De son style spontané, Grenville donne vie et voix à Sarah, qui tentera d'apprivoiser une fillette déracinée et se battra pour arracher la vérité à ceux qui la gardent jalousement." Article à lire ici
    Sara Guillaume
    Libération
  • "La confrontation des cultures blanche et aborigène, et la violence du colonialisme y sont dépeints par une écriture précise, sans complaisance ni jugement." Article à lire ici
    Sandrine Maliver-Perrin, librairie Sauramps à Montpellier
    Page des libraires
  • "Un roman pionnier, impossible à lâcher." Article à lire ici
    Isabelle Potel
    Air France Madame
  • "Un très beau roman qui mêle une belle histoire d’amour et l’Histoire avec un grand H avec la description de la colonisation où la violence et le racisme régnaient. L’auteur écrit avec intelligence la destinée d’une femme de la deuxième génération, qui doit composer avec le passé et les horreurs accomplis par ses ancêtres.' Lire l'article ici.
    Nadaël
    Blog Les Mots de la fin
  • "L'Australienne Kate Grenville est une formidable narratrice, à la fois gourmande de détails et capable d'amplitude descriptive." Lire l'article ici

    Christine Ferniot
    Lire
  • "Un roman aux personnages attachants et troubles." Article à lire ici
    La Vie est belle Voyages
  • "Un récit émouvant et magnifiquement écrit." Article à lire ici
    Eliane Girard
    Prima
  • "La narratrice Sarah Thornhill est illettrée, sa narration est donc orale et, à l'image de la protagoniste, simple, honnête et sensible. L'histoire d'amour sert de prétexte pour aborder des problématiques toujours d 'actualité dans la société australienne et mettre en évidence l'écrasement et l'asservissement des populations autochtones dans l'intervalle d'une génération." Interview
    Julia Castiglione
    Transfuge
  • "On dévore. Kate Grenville nous embarque dans les dessous méconnus de la colonisation australienne. Un aventure envoûtante." Article à lire ici
    Jeanne de Menibus
    Elle
  • "Sous des allures de purs romans historiques, Le Fleuve secret et Le Lieutenant posaient déjà des questions brûlantes. Inspiré de l'histoire de la famille de l'auteur, Sarah Thornhill s'inscrit dans la même veine inspirée." Article à lire ici
    Michel Genson
    Le Républicain lorrain
  • « Une histoire d’amour, certes, mais jamais complaisante, et surtout un roman d’aventures qui nous entraîne dans des paysages flamboyants et des terres sans fin. »
    Version Femina
  • « Kate Grenville sait si bien saisir l’ambiance, à la fois exotique et familière, de l’Australie de cette époque […]. Un roman qui respire et inspire. »
    Christine Sallès
    Psychologie Magazine
  • Kate Grenville […] s’est inspirée de l’histoire de sa famille pour écrire son ouvrage. C’est certainement la raison pour laquelle ses personnages – et notamment sa narratrice – sont si touchants. Attachants. Sarah Thornhill, un récit captivant qui se situe dans le passé mais dont les problèmes soulevés sont toujours d’actualité… » Article à lire ici
    Marie Torres
    Site Micmag

Kate Grenville est née en 1950 à Sydney. Ses romans sont des best-sellers dans tous les pays anglo-saxons. Ils ont remporté de nombreux prix, dont l'Orange Prize et le Commonwealth Writers' Prize et sont traduits dans le monde entier.
Son roman Le Fleuve secret s'est vendu à plus de 270 000 exemplaires et a été sélectionné pour le Man Booker Prize.

Bibliographie