Publication : 02/05/2014
Nombre de pages : 120
ISBN : 978-2-86424-958-0
Prix : 14 €

Une lame si douce

Jochen JUNG

ACHETER
Titre original : Das süße Messer
Langue originale : Allemand
Traduit par : Françoise Toraille

Ute accompagne sa fille de vingt-cinq ans faire une mammographie à l’hôpital, après une dispute féroce elle décide d’attendre sa fille dans la voiture au fond du parking. Un homme intrigué par son attitude vient lui demander si tout va bien et elle se coince maladroitement les doigts dans la portière.
À la veille de son cinquantième anniversaire toute la vie de Ute est bouleversée. Cette femme indépendante, professeur dans une université, qui a élevé sa fille seule, qui a toujours traité ses amants avec distance et indulgence, va rencontrer un inconnu et remettre en cause tout l’équilibre affectif précaire sur lequel elle a fondé sa vie.
Quarante-huit heures dans la vie d’une femme face à tous les possibles. Un roman lucide et tendre.

  • « Dans cette composition par touches, la rêverie tient une large part, tout est subtil. Entre pensées intimes, et réalités vitales, l’atmosphère, à la fois palpable et évanescente, calme et mystérieuse, est nourrie par une douce tension. Rien n’est dit mais tout est là. »
    Notes bibliographiques
  • « Dans cette longue nouvelle, Jochen Jung décrit une rencontre un peu inhabituelle, l’un de ces évènements qui, en venant rompre l’équilibre sur lequel s’est construit une vie, sont susceptibles de la faire basculer. Dans le Neue Zürcher Zeitung, Samuel Moser salue la légèreté de ce récit sur le hasard et le destin. »
    juin 2014
    Books
  • « Un titre bien choisi pour dépeindre derrière l’antinomie apparente la confusion des sentiments, le jeu subtil des états d’âme, des conflits latents entre la raison et le cœur, entre l’amour d’autrui et l’estime de soi. Si la lame blesse, la blessure peut aussi être douce et salutaire. Mais cette lame tranche-t-elle ? » Article à lire ici
    Jean-Luc Tiesset
    La Quinzaine littéraire
  • « C’est un roman extrêmement touchant parce qu’il nous parle de nous, de nos fantasmes plus ou moins conscients […] Un roman tendre à mettre entre toutes les mains. » Article à lire ici
    Sandrine Capelle
    Site Paulette Magazine

Jochen JUNG est né en 1942 à Francfort-sur-le-Main. Après des études de littérature allemande et d'histoire de l'art à Munich, Tübingen, Zurich et Berlin, et un doctorat en 1972, il devient directeur des Éditions Residenz de 1975 à 2000. Il y publie les premiers textes de Thomas Bernhard et Peter Handke. Il fonde sa maison d'édition Jung & Jung en 2000. Il vit à Salzburg.

Bibliographie