RENCONTRE

Luis Sepúlveda à la Foire du Livre de Bruxelles

Tour & Taxis – Avenue du Port, 86C – 1000 Bruxelles

du 10/03/2017 au 12/03/2017

Au programme, dédicaces sur le stand de la librairie Tropismes et rencontres littéraires : 

- vendredi 10 mars, 19h-20h (Lieu : Théâtre des mots) : "De l'engagement" rencontre animée par Kerenn Elkaïm.

- samedi 11 mars, 16h-17h (Lieu : Grand Place du livre) : "Polar : Le roman noir de 'l'Histoire" rencontre animée par Hubert Artus, avec Luis Sepúlveda, Victor del Arbol et Philip Kerr.

Infos : http://flb.be/

A PROPOS DE L'AUTEUR

Portrait par Bernard Sesé à découvrir ici.

Luis Sepúlveda est né le 4 octobre 1949 à Ovalle, dans le nord du Chili. Étudiant, il est emprisonné sous le régime de Pinochet pendant deux ans et demi. Libéré puis exilé, il voyage à travers l'Amérique latine et fonde des groupes théâtraux en Équateur, au Pérou et en Colombie.
En 1978 il participe à une recherche de l'UNESCO sur "l'impact de la colonisation sur les populations amazoniennes" et passe un an chez les indiens shuars.
En 1982 il s'installe en Allemagne jusqu'en 1996. Depuis 1996 il vit dans le nord de l'Espagne à Gijón (Asturies). Il a reçu le prix de poésie Gabriela Mistral en 1976, le prix Casa de las Americas en 1979, le prix international de Radio-théâtre de la Radio espagnole en 1990, le prix du court-métrage de télévision de TV Espagne en 1991. Ses œuvres sont aujourd'hui des best-sellers mondiaux.
Il écrit des chroniques dans El País en Espagne et dans divers journaux italiens.
Le Vieux qui lisait des romans d’amour, son premier roman traduit en français, a reçu le Prix France Culture du roman étranger en 1992 ainsi que le Prix Relais H du roman d’évasion et connaît un très grand succès dans le monde entier, il est traduit en 35 langues.
Luis Sepúlveda est le fondateur du Salon du Livre ibéro-américain de Gijón (Espagne) destiné à promouvoir la rencontre entre les auteurs, les éditeurs et les libraires latino-américains et leurs homologues européens.

Il a également assuré en 2001 la mise en scène de Nowhere, film tiré du conte, Actes de Tola, extrait du recueil Rendez-vous d’amour dans un pays en guerre. Et divers documentaires.