Les libraires aiment

Terre des livres

Libraire : Sarah Gastel

Lyon

Une fable au réalisme magique, qui raconte les ravages de la guerre et le pouvoir de l’imagination. Une création littéraire singulière, impressionnante et fondamentale d’un auteur dont le pays d’origine est le Kurdistan irakien.

C’est l’histoire de Mouzaffar, ancien officier des Peshmergas, qui vient de passer vingt années de captivité dans le désert, dans un pays du Moyen-Orient. De retour en liberté, il entreprend un grand voyage dans son pays, qu’il ne reconnait plus, avec une idée fixe en tête : retrouver son fils.

C’est le début d’une quête fantasmagorique, à travers des histoires, des secrets et des personnages merveilleux, qui l’aident dans son entreprise. Il découvrira l’existence de trois fragiles grenades de verre, qui le guideront dans ses recherches, rencontrera deux soeurs mystérieuses, liées par le serment éternel de ne pas se marier, et traversera un royaume à mi-chemin entre le pays des hommes et le pays des oiseaux sauvages.

Autant de récits inférieurs, tels des poupées gigognes, qui nous font pénétrer de plus en plus profondément dans les contradictions humaines.

Evidemment tout l’enfer des dernières décennies de l’histoire irako-kurde est esquissé dans cette fable, les thématiques de la résistance, du désenchantement et de la rupture, qui sépare les pères de leurs enfants dans une réalité folle, tissent un canevas générique, mais les fureurs mortelles ne sont jamais esthétisées par Bakhtiar Ali.

La beauté de ce roman et sa force tiennent justement dans son approche de conte de fées. Dans une langue visuellement saisissante et poétique, l’auteur convoque tout un imaginaire kurde, universel, qui emporte le lecteur dans un autre Orient ; au désenchantement du monde répond l’émerveillement brouillant les frontières entre l’éveil et le réveil.