Dans la presse

Blog Le Lorgnon mélancolique

« Cette souplesse, ce mouvement que la littérature opère, c’est le mouvement de la vie. C’est la vocation de l’écrivain, c’est le travail des vivants. Parfois cela donne de très grands livres. » Lire l’article ici