Prix littéraire Charles Brisset

Les Démons à ma porte - José Manuel FAJARDO 2002
SYNOPSIS
«A mon réveil j’étais en enfer. Je ne crois pas qu’il existe un seul et même enfer pour tout le monde. Chacun a le sien propre et l’art du bourreau est de deviner quel est le vôtre. »
 Séquestré par l’ETA, un journaliste survit à la claustrophobie et à la panique en marchant dans sa cellule et en refaisant les trajets et les voyages, à travers le Pays Basque, qui ont marqué sa vie. Hors du temps, il n’a pour toute compagnie que l’homme couvert d’une cagoule qui l’a enlevé, lui porte à manger et est, à tout moment, prêt à l’assassiner. Le démon de l’enfer où il a été jeté.

La mémoire qui lui permet d échapper au désespoir, le met en face d’autres démons les remords et les angoisses qu’il pouvait éluder dans la vie quotidienne ordinaire. Le romancier explore ici avec une rare sincérité les territoires des sentiments et de la sexualité masculine, ainsi que la valeur de l’amitié.
 J.M. Fajardo écrit avec une intensité remarquable un roman sur les enfers l’enfer de l’intolérance et de la négation brutale de la liberté de l’autre mais aussi l’enfer du désir.

A PROPOS DE L'AUTEUR

José Manuel Fajardo est né à Grenade en 1957. Journaliste et historien de formation, il a vécu au Pays basque, en France et au Portugal. Il est l’auteur, entre autres, de Lettre du bout du monde (Flammarion), Les Imposteurs (Métailié, 2000), Les Démons à ma porte (Métailié, 2002) et L’Eau à la bouche (Métailié, 2006).
Il a reçu en 2002 le Prix Charles Brisset pour Les Démons à ma porte.

© Daniel Mordzinski



Prix
  • Prix Alberto Benveniste - 2011
  • Prix Bouchons de Culture (Salon des littératures Européennes de Cognac) - 2011
  • Prix Littéraire d’Entreprise du Salon du Livre de Cluses - 2007
  • Prix littéraire Charles Brisset - 2002