Publication : 01/01/2000
Nombre de pages : 180
ISBN : 2-86424-328-8
Prix : 19.06 €

Yo

Julia ALVAREZ

ACHETER
Langue originale : Anglais
Traduit par : Martine Laroche

Yolanda García, Yo, mais aussi "moi" en espagnol, est devenue un écrivain célèbre, mais elle se sert de la vie de ceux qui l’entourent comme matière romanesque.

Et ses "personnages" se révoltent et décident de raconter "leur" vérité sur Yo : elle aime être sur le devant de la scène, elle ment toujours, elle est intervenue dans la psychanalyse de sa meilleure amie, elle a marché sur les pieds de tous pour réussir, elle pique les histoires des étudiants de ses cours d’écriture…

Sa mère, ses sœurs, ses amies, tracent un portrait cruel de l’écrivain et lui refusent tout droit à la défense, et, ce faisant, le livre nous promène dans une galerie de portraits ironiques.

Ce roman brillant à la fois drôle et poignant nous montre ce qui se passe lorsqu’un auteur écrit sur ce "qu’il connaît bien".


" Le triomphe de la virtuosité imaginative… Un roman passionnant."

Publisher Weakly

  • « Le triomphe de la virtuosité imaginative. Un roman passionnant. »
    Claire Devarrieux
    LIBERATION

Julia Alvarez est née en 1950 à Saint-Domingue. Elle passe les dix premières années de son enfance à Saint-Domingue. Puis elle quitte l’île en 1960 pour New-York, son père étant impliqué dans un complot contre le dictateur Trujillo. Elle vit actuellement dans le Vermont où elle enseigne la littérature. Elle a monté avec son ami une ferme littéraire, Alta Gracia.
Elle publie en 1991 son premier roman, How the García Girls Lost Their Accents.

Bibliographie