Publication : 01/01/1999
Pages : 320
Grand Format
ISBN : 2-86424-300-8

A l’Est de la vie

Brian ALDISS

ACHETER GRAND FORMAT
19.06 €
Traduit par : Serge Quadruppani

Roy Burnell, séduisant architecte à la réserve toute britannique, est envoyé sur tous les points chauds du globe pour y répertorier et protéger les joyaux d'art et d'architecture mis à mal par la guerre.

Victime de trafiquants de mémoire, Roy se fait déposséder des dix dernières années de sa vie. Cette mémoire est dépecée, les moments les plus salaces notamment sont enregistrés en vision e-mnémonique (VEM) et vendus à des réseaux porno : ce trafic fait rage en Europe.

Privé de sa mémoire affective et partiellement de ses connaissances professionnelles, Roy est embarqué dans un voyage hallucinant où les brutes sanguinaires succèdent aux politiciens véreux. Sur fond de guerre civile géorgienne ou au fin fond du Tukmenistan, ne sachant plus qui il fut, il s'efforce de devenir celui qu'il est : otage d'une vie qui n'est plus la sienne, il recherche désespérément ses années perdues et quelque icône à sauver du désastre.

Ce conte picaresque nous entraîne dans un futur très proche où l'humour alterne avec l'horreur. Les techniques du récit fantastique font éclater le temps et l'espace, et offrent des vertiges de cauchemars politiques et sensuels, fanatiques et ironiques.

 

"Un succès triomphal...De toutes mes lectures de l'année, c'est ce livre qui m'a le plus enthousiasmé. "

Anthony Burgess

"Par l'un de nos meilleurs romanciers, une histoire d'une complexité et d'une profondeur séduisantes... "

William Boyd

"Fascinant et ambitieux. Aldiss dépasse Julian Barnes et Graham Swift. Un roman dont la principale force est de mettre en scène des situations humaines criantes de vérité. Remarquable."

The Guardian

  • « Un conte picaresque et fantastique. »
    Jacques Baudou
    LE MONDE
  • « Un réel chef-d'œuvre. »
    Philippe Curval
    LE MAGAZINE LITTERAIRE

Né à Norfolk en 1925, Brian Aldiss, est considéré comme l’un des fondateurs du renouveau de la science-fiction contemporaine.
Romancier, anthologiste, essayiste, son œuvre littéraire épouse dans un premier temps les règles de “ l’extrême science-fiction ” (Non-stop, 1958) pour évoluer par la suite vers un genre mixte, vers une rencontre entre le roman de proche anticipation et celui de littérature dite générale, aux critères de genre plus souples et plus libres, autorisant la mise en œuvre de descriptions psychologiques complexes (Rapport sur probabilité A, 1968; Pieds nus dans la tête, 1969), voire érotiques (Un petit garçon élevé à la main, 1970; Frankenstein délivré, 1973). Son œuvre culmine avec la Trilogie d’Helliconia, un livre-univers à la mesure du cycle de Dune de Frank Herbert qui installera son auteur sur la liste des best-sellers.

Bibliographie