Publication : 27/08/2020
Pages : 304
Grand Format
ISBN : 979-10-226-1059-9
Couverture HD
Numerique
ISBN : 979-10-226-1077-3
Couverture HD

Ethnologie du bureau

Brève histoire d’une humanité assise

Pascal DIBIE

ACHETER GRAND FORMAT
21 €
ACHETER NUMÉRIQUE
12.99 €
Prix
  • Prix Femina essai : deuxième sélection - 2020

Comment s’est structuré le contrôle de l’homme assis. Un voyage du copiste au co-working.
Un texte savant, bien écrit et amusant.

Après L’Ethnologie de la chambre à coucher et celle de la porte, l’auteur nous invite à nouveau à nous regarder nous-mêmes dans une de nos occupations les plus répandues lorsque l’on parle du travail aujourd’hui, à savoir : être au bureau.

Du moine bénédictin au jeune cadre contemporain, de la société du bureau de Napoléon au bureaucrate kafkaïen, du pupitre du copiste au nomadisme numérique du co-working, ce livre est un voyage dans ce qui fait du bureau et du travail sédentaire le centre du développement de nos sociétés modernes.

Toujours avec humour, sensibilité et une connaissance encyclopédique, Pascal Dibie, en ethnologue, nous fait remonter dans notre histoire et réussit, sans que l’on se rende vraiment compte, à nous faire prendre conscience de la complexité réelle et déterminante de nos vies assises : une aventure de plus de trois siècles partagée au quotidien par cinq milliards de personnes dans le monde (oui, dont vous) !

Présentation du livre par Pascal Dibie réalisée par la Librairie Mollat à l’occasion des Correspondances de Manosque

A propos d’Ethnologie de la chambre à coucher (ouvrage traduit en 15 langues) :
« La chambre à coucher devient cosmique, le pieu s’oriente, se charge de mythes et de rituels. En fait le monde est un dortoir et la tâche de Pascal Dibie infinie. » Libération

A propos d’Ethnologie de la porte :
« Pascal Dibie a franchi le pas pour s’arrêter à nos portes. Une petite merveille, hors des sentiers battus et pleine de surprises. » Le Figaro littéraire

  • "l'ethnologue illustre les manifestations et métamorphoses de l'"homo sedens", leur donne du relief sans jamais perdre de vue la cohérence de son sujet".
    Anne Canoville
  • "Ce livre est d’une grande richesse, autant pour la compréhension de notre passé que pour celle de notre société moderne."
    Anne-Marie Mitchell
    La Marseillaise
  • Lire l'article ici
    Isabelle Carceles
    RTS Culture
  • Retrouvez le replay de l'émission (à partir de 11'55) ici
    Elisabeth Quin
    ARTE - 28 minutes
  • Pascal était l’invité de Patricia Martin dimanche 1er novembre pour « Le mot de la semaine » dans la matinale de France Inter.
    Patricia Martin
    France Inter - Le mot de la semaine
  • Ecouter le podcast Travail (en cours) de Louie Média ici
    Marie Semelin
    Louie Média
  • Lire l'article ici
    Site Welcome to the jungle
  • Ecouter le podcast de l'émission ici
    RTS La Première
  • "En une passionnante et étonnante généalogie, Pascal Dibie montre comment le développement de l’État et de l’administration modernes, un certain mode de division du travail et de rapport à l’écrit, ont progressivement imposé et généralisé la vie de bureau."
    Anne Canoville (Librairie du Tramway)
    PAGE des libraires
  • "Passionnant, érudit et plein d’humour."
    Christilla Pellé-Douël
    Psychologie Magazine
  • Lire l'article ici
    Pauline Petit
    France Culture
  • Ecouter le podcast de l'émission ici
    Claude Boulanger
    Fréquence protestante - Midi Magazine
  • "Dans une étude aux angles multiples, Pascal Dibie explore l’avènement et les effets pervers d’une culture qui fait de l’Homo sapiens bipède un homme assis."
    Alain Nicolas
    L'Humanité
  • "Pascal Dibie ne se contente pas de raconter sous le prisme ethnologique l’histoire du bureau : il montre également comment la vie de bureau, à travers les siècles, a inspiré la littérature, le cinéma, la chanson."
    Quentin Périnel
    Le Figaro
  • Ecouter le podcast de l'émission ici
    Guillaume Erner
    France Culture - L'invité des matins
  • "Le Covid-19 finira-t-il par révolutionner la vie du bureau ? C’est sur cette question que Pascal Dibie clôt sa passionnante Ethnologie du bureau qui est tout à la fois une histoire du pouvoir, de la bureaucratie, de l’entreprise et du travail."
    Emmanuel Hecht
    Lire Le Magazine Littéraire
  • Ecouter le podcast ici
    Laurent Lemire
    Radio Notre-Dame
  • "A l'heure où le lieu de travail se confond de plus en plus avec le chez-soi, l'ethnologue Pascal Dibie revient sur l'histoire et la fonction du bureau, et sur ses mutations actuelles." Lire l'article ici
    Antoine Larchant
    L'Express
  • "Dans son dernier ouvrage, l’ethnologue fait le lien entre le corps et le politique. Entre l’assise des fesses et celle du pouvoir."
    Eve Charrin
    Marianne
  • Ecouter le podcast de l'émission ici
    Ali Rebeihi
    France Inter - Grand bien vous fasse
  • "Le confinement a montré combien le bureau, par son absence, hante nos existences. Dans une brève histoire de l'objet et du lieu, l'ethnologue montre que la position assise pour travailler est douloureuse et loin d'être universelle. Alors on se lève ?"
    Catherine Calvet
    Libération - Entretien
  • Lire l'article ici
    Stéphane Baillargeon
    Le Devoir
  • "Du scribe antique au « coworker » en passant par les commis de bureau en redingote chers à Balzac, cette « brève histoire d’une humanité assise » raconte avec légèreté comment la lourde machine qu’est l’Etat a produit le bureau."
    Frédéric Pagès
    Le Canard enchaîné
  • Ecouter le podcast de l'émission ici
    Jacques Munier
    France Culture - Journal des Idées
  • Ecouter le podcast de l'émission ici
    Caroline Lachowsky
    RFI - Autour de la question
  • Ecouter le podcast de l'émission ici
    Jean Lebrun
    France Inter - Le Vif de l'Histoire
  • Ecouter le podcast de l'émission ici
    Emmanuel Laurentin
    Le Temps du débat - France Culture
  • Ecouter le podcast ici
    Jean Lebrun
    France Inter - Le vif de l'histoire
Pascal DIBIE est ethnologue, professeur des universités. Il est l'auteur d’une ethnologie d’un village de Bourgogne effectuée à 30 années de distance qui fait référence : Le Village retrouvé. Ethnologie de l'intérieur et Le Village métamorphosé. Révolution dans la France profonde. Il a aussi publié Ethnologie de la porte.

Bibliographie