Publication : 02/05/2014
Nombre de pages : 132
ISBN : 978-2-86424-957-3
Prix : 14 €

Je suis le Libanais

Giancarlo DE CATALDO

ACHETER
Titre original : Io sono il Libanese
Langue originale : Italien (Italie)
Traduit par : Paola De Luca et Gisèle Toulouzan

Années 70. Dans la cour d’une prison, un garçon de vingt-cinq ans sauve la vie d’un autre jeune homme, objet d’une tentative d’assassinat. La victime est le neveu d’un chef mafieux. Pour le sauveur, Pietro Proietti, dit « le Libanais », c’est le départ d’une fructueuse carrière criminelle. Le « boss » lui offre en effet de participer à un trafic de drogue mais, pour cela, le Libanais va devoir trouver de l’argent… Dans sa quête de fonds, il va tomber amoureux d’une belle bourgeoise gauchiste, Giada, à laquelle il cache le buste de Mussolini qui orne son appartement. À la tête de sa bande de toujours, ce groupe d’enfants des rues avec lesquels il a grandi, il se lance dans un enlèvement…
Situé, dans la chronologie romanesque, avant Romanzo criminale, ce bref et vigoureux récit nous fait retrouver Dandy, le Buffle et tous les autres personnages de la grande saga du crime à Rome telle que Giancarlo De Cataldo nous l’avait offerte. Pour les nombreux lecteurs de la foisonnante œuvre centrale, Je suis le Libanais éclairera des arrière-fonds restés jusque-là mystérieux, et tout particulièrement la personnalité énigmatique du chef de bande. De par sa profession de magistrat, De Cataldo peut s’appuyer sur une connaissance approfondie du roman vrai de la criminalité romaine. Grâce à ses talents de feuilletoniste hors pair, il en tire de la vraie littérature.

« Dix ans après Romanzo Criminale, Giancarlo de Cataldo revient sur les lieux du crime. »
Piero Melati, La Repubblica

  • "Un portrait sans complaisance de la pègre romaine des années 1970" Article à lire ici
    Emmanuel Romer
    La Croix
  • « Je suis le Libanais, court roman à l’écriture fluide, restitue, avec talent, une époque ; et avec finesse, une ascension doublée d’une revanche sociale. »
    François Cano
    L’Expansion
  • Article à lire ici
    interview de Giancarlo de Cataldo par Julia Castiglione
    Site Transfuge
  • « Un roman bref, ramassé, qui pose les jalons du devenir que l’on sait, avec le plaisir du retour aux sources pour le Libanais, de la naissance de son amour pour Giada […] au coup du siècle pour entrer dans la cour des grands. Ça s’annonce mal pour eux, c’est fabuleux pour nous. »
    Julie Malaure
    Le Point
  • « Bref récit de la naissance d’un chef qui contient encore sa violence et se refuse à des morts "inutiles", Je suis le Libanais parachève la grande œuvre de Giancarlo de Cataldo. » Article à lire ici
    Macha Séry
    Le Monde des livres

Giancarlo DE CATALDO, magistrat à la cour de Rome, est l’un des écrivains de roman noir les plus importants d’Italie, devenu aussi une grande signature de la presse et un homme de télévision apprécié.
Il est l’auteur de Romanzo criminale, La saison des massacres, La forme de la peur, Le Père et l’étranger et Les Traîtres.

Bibliographie