Publication : 05/03/2020
Pages : 224
Grand Format
ISBN : 979-10-226-1021-6
Couverture HD
Numerique
EAN : 9791022610223

Richesse oblige

Hannelore CAYRE

ACHETER GRAND FORMAT
18 €
ACHETER NUMÉRIQUE
9.99 €

Dans les petites communautés, il y en a toujours un par génération qui se fait remarquer par son goût pour le chaos. Pendant des années l’engeance historique de l’île où je suis née, celle que l’on montrait du doigt lorsqu’un truc prenait feu ou disparaissait, ça a été moi, Blanche de Rigny. C’est à mon grand-père que je dois un nom de famille aussi singulier, alors que les gens de chez moi, en allant toujours au plus près pour se marier, s’appellent quasiment tous pareil. Ça aurait dû m’interpeller, mais ça ne l’a pas fait, peut-être parce que notre famille paraissait aussi endémique que notre bruyère ou nos petits moutons noirs… Ça aurait dû pourtant…

Au XIXe siècle, les riches créaient des fortunes et achetaient même des pauvres afin de remplacer leurs fils pour qu’ils ne se fassent pas tuer à la guerre. Aujourd’hui, ils ont des petits-enfants encore plus riches, et, parfois, des descendants inconnus toujours aussi pauvres, mais qui pourraient légitimement hériter ! La famille de Blanche a poussé tel un petit rameau discret au pied d’un arbre généalogique particulièrement laid et invasif qui s’est nourri pendant un siècle et demi de mensonges, d’exploitation et de combines. Qu’arriverait-il si elle en élaguait toutes les branches pourries ?

  • Avec ce roman audacieux, Hannelore Cayre nous immerge dans une histoire familiale de recherche généalogique et d’héritage prenant racine au XIXème lors de la guerre franco-prussienne avec le fameux principe en vigueur de conscription. L’injustice et la lutte des classes se ressemblent quelque peu entre hier et aujourd’hui, nous livre en substance l’autrice qui porte haut le blason du roman noir français. Le ton est délicieusement irrévérencieux, drôle et sarcastique et le son de la révolte gronde, jamais très loin. Autour d’une « bracassée », vraie guerrière au sens de la justice aiguisé, et de ses proches, le lecteur part ainsi en croisade à la suite des héros de papier pour une lecture haute en couleurs et riche en rebondissements. Un roman étonnant et intelligent !
    Anne-Sophie Poinsu
  • Plume acérée et humour caustique ! Hannelore Cayre, après son livre intitulé La daronne persiste et signe un nouveau roman génial !
     
  • "De nos jours, Blanche de Rigny découvre par hasard qu'elle est issue d'une branche latérale d'une richissime famille. Au XIX siecle la famille De Rigny cherche désespérément à trouver un remplacant au service militaire pour le plus jeune fils.... Hannelore Cayre tisse avec brio une intrigue qui entremêle habilement ces deux fils. De l'achat d'un remplaçant (pratique courante au 18 et 19e siecle) popur éviter aux fils de bonne famille le service militaire aux magouilles pétrolieres de nos jours, la famille de Rigny est vraiment détestable (doux euphémisme)... On se marre franchement , le rythme est endiablé et Hannelore Cayre n'a pas son pareil pour appuyer là ou ça fait mal. Prenez de la critique sociale, un doigt de cynisme, beaucoup d'humour, une solide documentation, agitez le tout...et vous obtenez un mélange savoureux de polar social et de chronique historique (ou l'inverse). Bref, une bonne bouffée de rigolade mais pas que..."
    Arnaud
  • "Roman social presque militant autour de la possession et de la possible redistribution des richesses. En bonne avocate pénaliste, Hannelore Cayre n'a pas la langue dans sa poche et ne ménage pas son lecteur. Ses personnages débordent de vitalité et sont prêts à tout pour sauver leur cause et honorer leurs droits, parfois sans trop de scrupules ni de délicatesse. Les réparties sont vives, drôles et le ton cassant. Roman mené tambour battant comme une plaidoirie réjouissante et percutante. De 1870 à nos jours, le roman dresse le portrait acide de nos sociétés argentées animées par le gain et l'accumulation des richesses. C'est l'histoire d'une famille sur plus d'un siècle agissant en toute impunité sans s'encombrer de conscience ni de partage, à quelques exceptions près. Un plaidoyer impeccable."
    Betty Duval-Hubert
  • Si vous avez aimé "Au-revoir là haut", "Richesse oblige" vous plaira sûrement. De la Commune de Paris au système juridique actuel, c'est brillant et passionnant !
    Agathe Guillaume
  • Blanche De Rigny supporte plus son nom à particule qu'elle ne le porte, et porte mieux son handicap qu'elle ne le supporte. Blanche De Rigny est originaire d'une île bretonne (l'Ile d'Ouessant ?), et, malgré son nom à particule, de basse extraction. 1870- C'est la guerre contre les Prussiens. La famille De Rigny ne va quand même pas s'abaisser a y envoyer ses fils... Elle cherche à acheter un remplaçant, comme c'est l'usage chez les nantis à cette époque. Après "La Daronne" (au cinéma le 25 mars), Hannelore Cayre revient en force avec ce roman doublement choral : à cheval entre le monde de la grande bourgeoisie du 19èm siècle et celui des délaissés actuels. Un roman historique, social et engagé. Un verbe qui claque, aux #punchline bien senties. On en redemande.
  • "Oh là là, qu'est ce qu'il démange, gratte et fait du bien le nouveau roman de Hannelore Cayre ! c'est une fois encore habilement construit, grinçant à souhait, des personnages détestables et d'autres à serrer dans les bras, elle embrasse au passage une multitude impressionnante de sujets, et tout se tient, se répond, fait écho...comme le système qu'elle dénonce avec toute l'intelligence de sa plume."
    Lucile
  • "Je viens de le terminer, et comme d'habitude avec Hannelore Cayre, je me suis régalée ! Son écriture  est toujours pleine d'énergie et d'humour, du suspense, j'ai beaucoup apprécié le mélange d'intrigue contemporaine et de roman historique, et le caractère engagé de l'histoire. Bref il fera assurément partie de mes coups de cœur cette année !"  
    Frédérique
  • "Elle n’écrit pas, elle tire à vue. Rapide, drôle, féroce, l’avocate pénaliste Hannelore Cayre est une justicière de la plume."
    Claire Julliard
    L'Obs
  • "C’est un drame, mais en même temps une comédie. De mœurs ? Peut-être. On adore."
    Isabelle de Montvert-Chaussy
    Sud-Ouest
  • "Richesse oblige, d'Hannelore Cayre, est immoral et jubilatoire" Lire l'article ici
    Sophie Creuz
    L'écho Belgique
  • "Hannelore Cayre signe un polar engagé, documenté et jubilatoire." Ecouter le podcast ici
    Tewfik Hakem
    France Culture
  • "Précipitez-vous sur ce livre parce qu’il est d’un cynisme réjouissant et généreux, et qu’il se déguste comme une bande dessinée des Pieds Nickelés." Lire l'article ici
    Sophie Creuz
    RTBF Musiqu3
  • "Hannelore Cayre nous plonge cette fois dans une passionnante histoire du capitalisme à travers la figure métonymique de la famille de Rigny."
    Simon Bentolila
    Le Nouveau Magazine Littéraire
  • "Hannelore Cayre réussit un roman passionnant à la fois polar et fresque sociale où les fantômes de Balzac et de Zola s'invitent dans notre début de XXIe siècle. C'est brillant, piquant, incorrect en diable, mais qu'est-ce que c'est bon !" Regarder la chronique vidéo ici
    François Busnel
    La p'tite librairie
  • "On reste et on dévore ! Alors foncez." Lire la chronique ici
    Blog Livres for fun
  • "L'auteure de La Daronne est de retour, avec son franc-parler, son humour grinçant, son regard acéré sur la bourgeoisie mais aussi sur les moyens de tirer profit de notre système judiciaire." Lire la chronique ici
    Blog Sans connivence
  • "J’ai adoré les personnages et leur esprit retors. Un vrai coup de cœur !" Lire la chronique ici
    Blog Nourritures en tout genre
  • "L’effet est saisissant, l’écriture toujours aussi réjouissante, j’ai appris des choses dont j’ignorais totalement l’existence (par exemple Auroville) et je me suis laissée porter d’une seule traite jusqu’à la dernière ligne." Lire la chronique ici
    Blog Cunéipage
  • "Un roman vraiment réussi, un plaisir de lecture garanti, une joie revancharde contre les avanies de notre époque." Lire la chronique ici
    Blog Double marge
  • "Qu'est-ce que je l'aime cette Blanche de Rigny, elle qui fait ce que nous sommes nombreux à rêver de faire." Lire la chronique ici
    Site Actu du noir
  • "Richesse oblige est un roman engagé, malin, jouissif, un vrai plaisir de lecture !" Lire la chronique ici
    Blog Tu vas t'abîmer les yeux
  • "Un roman décapant et souvent jubilatoire, à ne pas manquer." Lire la chronique ici
    Blog Le goût des livres
  • "La Daronne, votre précédent polar, a rencontré un très beau succès, et ce n'est rien à côté de ce qui devrait arriver à votre nouveau roman, Richesse oblige, qui vient de paraître aux Éditions Métailié et qui est brillantissime." Voir le replay de l'émission ici
    François Busnel
    La Grande Librairie
  • "Dans ce sixième roman, grinçant et décalé, on retrouve avec un plaisir évident Hannelore Cayre. Faisant un pas de côté, elle fait une brillante incursion dans le registre du roman historique pour nous rappeler que, de tout temps, les pauvres ont été brutalisés. [...] On se réjouit du ton toujours incisif et engagé d’Hannelore Cayre qui signe un grand roman de la justice sociale."
    Maria Ferragu
    PAGE DES LIBRAIRES
  • « Sarcastique et savoureux. »
    Prima
  • « L’auteure de l’excellent polar La Daronne creuse à nouveau le sillon social noir. Et gratte avec pertinence, humour, là où ça fait mal. »
    Voici
  • « La loi du fric, la rébellion des freaks, la lutte des classes : ces thèmes sont à la fois le petit bois et le char bon des brûlots que sont tous les romans d’Hannelore Cayre sous des airs de comédies badass. […] Quel flow, quel flot de vitalité. »
    Sabrina Champenois
    Libération
  • « "J’aime choquer, aller dans le sens inverse de ce qu’on attend de moi. A l’école, je n’ai jamais été la gentille fille." Pourtant, malgré elle, Hannelore Cayre est drôle et sympathique. Mais ne le lui dites surtout pas ! »
    Pascale Frey
    Le 1 Hors Série
  • « Hannelore Cayre nous offre un polar tout aussi grinçant et décapant, en un mot jubilatoire ! »
    Librairie Bisey
    L'Alsace
  • « Instructif et divertissant »
    Willy Persello
    Être
  • "Un roman noir qui vaut son pesant d'or"
    Karine Vilder
    Le Journal de Montréal
  • "L’auteure a le chic pour enquiller les portraits farfelus irrésistibles."
    Les Echos week-end
  • "Hannelore Cayre enfonce le clou de La Daronne, frappe à nouveau fort, très fort et surtout terriblement juste. C’est un régal d’intelligence et d’ironie mordante que nous avons sous les yeux." Lire la chronique ici
    Site Addict Culture
  • "L’effet est saisissant, l’écriture toujours aussi réjouissante." Lire la chronique ici
    Blog Cunéipages
  • "Un roman enthousiasmant qui file illico sur l'étagère des indispensables !" Lire la chronique ici
    Blog Cathulu
  • "Hannelore Cayre a une plume énergique, incisive et avec du caractère ! Pour moi, c'est une incontournable !" Lire la chronique ici
    Blog Fairy Stelphique
  • "Un polar décapant !" Lire la chronique ici
    Site Onlalu
  • "Épatant. Chapeau bas !" Lire la chronique ici
    Blog Nyctalopes
  • "Etrangement, je me rends compte que plus je vieillis plus je deviens de gauche" Ecouter l'interview de l'auteure ici
    Tewfik Hakem
    France Culture
  • "C’est avec un grand talent feuilletonesque que l’auteure brasse les époques, lançant des ponts de la Commune de Paris aux gilets jaunes."
    François Montpezat
    Dernières nouvelles d'Alsace
  • "Toujours aussi corrosive, l’auteure de La Daronne déchaîne sa verve caustique dans une hilarante fable noire qui raille la reproduction des élites."
    Paris Match
  • "Un roman noir doublé d’une belle évocation de l’histoire de la Commune de Paris."
    Jean-Paul Guéry
    Le Courrier de l'Ouest
  • "Hannelore Cayre fait trembler le monde du polar avec ce texte qui plaide coupable de mauvais esprit avec préméditation, et c'est une grâce !"
    Julie Malaure
    Le Point
  • Ecouter le podcast ici
    Antoine de Caunes
    France Inter
  • "On retrouve à nouveau dans Richesse Oblige une justicière singulière Blanche de Rigny, une "chieuse historique" comme l'écrit Hannelore Cayre." Ecouter le podcast ici
    Bernard Lehut
    RTL
  • "Une bien belle histoire criminelle très drôle et très politiquement incorrecte, menée d'une main de maître par une spécialiste du genre." Ecouter le podcast ici
    Bernard Poirette
    Europe 1
  • "L’écrivaine et avocate fait de la justice sociale le carburant de ses romans noirs : les petites gens gagnent, les puissants perdent. C’était le cas dans La Daronne, en 2017, et plus que jamais aujourd'hui dans Richesse oblige." Lire l'article ici
    Macha Séry
    Le Monde des Livres
  • "Un roman drôle, irrévérencieux et jubilatoire, dans la plus pure tradition du polar anarchiste à la française." Lire l'article ici
    Femme actuelle senior
  • "Richesse oblige contient tout ce que nous aimons chez l’auteure de Commis d’office : des personnages cassés mais marquants, une langue crue, un humour féroce, une colère politique sous-jacente, une histoire percutante, des rasades de subversion." Lire l'article ici
    Hubert Artus
    Lire
  • "Une fiction dont la langue décoiffe, comme souvent chez cette autrice au style mitraillette." Lire l'article ici
    Hubert Artus
    Causette
  • Lire l'article ici
    Nicolas Beniès
    L'US Université Syndicaliste Mag
Hannelore Cayre est avocate pénaliste, elle est née en 1963 et vit à Paris. Elle est l'auteur, entre autres, de Commis d'office, Toiles de maître et Comme au cinéma. Elle a réalisé plusieurs courts métrages, et l'adaptation de Commis d'office est son premier long métrage. Elle a écrit le best-seller La Daronne (Métailié, 2017) porté à l'ecran en 2020. Elle est lauréate du Grand Prix de Littérature Policière et du prix Le Point du Polar Européen.

Bibliographie