Dans la presse

Le Monde des livres

Macha Séry

« Retourner dans l’obscure vallée porte naturellement trace des réflexions philosophiques de ce romancier de l’errance et de la mondialisation : ce qu’on garde avec soi, ce qu’on laisse en arrière, ce qu’on ne retrouvera jamais au-delà des souvenirs. Et – toujours – cette singulière patrie, dépourvue de frontières, qu’est la littérature. » Lire l’article ici