Publication : 18/01/2018
Nombre de pages : 400
ISBN : 979-10-226-0733-9
Prix : 21 €

Double fond

Elsa OSORIO

ACHETER
Titre original : Doble fondo
Langue originale : Espagnol
Traduit par : François Gaudry

Qui est Juana ? Une militante révolutionnaire qui a trahi ? Une mère qui échange sa vie contre celle de son enfant ? Ou la prisonnière d’un cauchemar qui tente de survivre ?

Une femme, médecin sans histoire, est retrouvée noyée près de Saint-Nazaire. La jeune journaliste locale ne croit pas à la thèse du suicide et remonte le fil : elle découvre l’horreur de la dictature argentine, et un étrange échange de mails entre un jeune homme en colère et une femme qui a bien connu cette période.
Parallèlement, une mère raconte à son fils pourquoi il a dû grandir sans elle. Perdue dans les marécages de la dictature militaire, cette militante révolutionnaire a échangé sa liberté contre la vie de son enfant et accepté de collaborer avec la dictature, en particulier au Centre pilote de Paris. Traître aux yeux de tous, avec la survie pour seul objectif, elle va disparaître.
Elsa Osorio construit un kaléidoscope vertigineux et bouleversant. Les péripéties s’enchaînent, haletantes : tortionnaires mafieux, violence, passion amoureuse, habileté à jouer avec les identités clandestines, dans un intense suspense psychologique. L’auteur de Luz ou le temps sauvage atteint ici le sommet de son art de romancière profonde et habile.

« Comme pour tous les romans d’Elsa Osorio, il n’y a qu’une manière de définir celui-ci : indispensable. » Luis Sepúlveda

 

Regarder la présentation du roman à la Maison de l’Amérique Latine

  • "Muriel, une journaliste n'est pas convaincue par le "suicide" de Marie le Boullec, un médecin urgentiste. Ses recherches vont la plonger au coeur de la cruauté du régime militaire qui jalonne l'histoire de la dictature en Argentine.

    Roman poignant, bouleversant, un vrai coup de coeur !"

     

    Corinne Hulin
  • "Une femme est retrouvée noyée près de Saint-Nazaire. Qui est-elle ? La dictature est toujours présente dans l'œuvre d'Elsa Osorio. Après Luz, ou Tango, elle continue à démêler, à détricoter ce passé, en écho au présent, et ne pas oublier..." 

    Emmanuelle Andrieux
  • "De fausses pistes en références historiques, Elsa Osorio tisse son fil et fait émerger dans un récit en 2 temps ce que fut la dictature en Argentine, ses répercussions sur les militants, leurs familles, mais aussi l’implication de la France. 
    On enrage de la cruauté de la vie qui ne parvient pas à combler les absences et les trous laissés par les disparus. On tremble pour Juana, héroïne puissante et résistante hors norme. Entre quêtes identitaires et questionnement sur l’engagement politique, ce nouveau roman d’Elsa Osorio qui flirte avec le noir est admirable. 
    On le finit à bout de souffle, ému et bouleversé par ses personnages venus toquer à nos vies."

  • "Le corps d'une jeune femme est retrouvé sur une plage et c'est le début d'une enquête qui nous emmène dans les années de plomb en Argentine dans les années 70. 

    Vertigineux et envoûtant !"

    David Goulois
  • "Quel choc !! Ce rythme et cette énergie qui m'essouflent à chaque fois que je la lis , cette écriture inclassable… Fabuleux !!"

    Linda Pommereul
  • "J'ai fini Double fond, c'est une vraie claque jusqu'à la toute fin. Enfin un coup de coeur".

    Séverine Nicolle (SFL)
  • "J'ai adoré le roman d'Elsa Osorio, qui est captivant de bout en bout."

    Christophe Gilquin
  • "Terminé Double fond hier soir : j'ai adoré !! J'ai retrouvé l'enthousiasme que j'avais eu pour Luz ou le temps sauvage qui avait été un choc pour moi."

    Béatrice Leroux
  • "Luz ou le temps sauvage reste pour moi un roman incontournable que j'ai conseillé à tour de bras et, si Double Fond m'a un peu dérouté au départ, je trouve finalement qu'il va encore plus loin."

    Virginie Schmitt
  • Lire l'article ici

    Isabelle de Montvert Chaussy
    Sud Ouest
  • "Plus l'enquêtrice remonte le fil, plus elle découvre l'horreur de la dictature argentine. « Double fond » se lit comme un roman d'espionnage."

    Lire l'article ici

    Marina Cessa
    Presse Océan
  • Un "magnifique portrait de femme combative et courageuse dans cette intrigue aux multiples ramifications." Lire l'article ici

    Site Le Suricate
  • "Elsa Osorio signe un roman la fois historique, politique et policier, mais aussi sentimental." Lire l'article ici

    Pascale Frey
    Elle
  • "Captivant, bouleversant, édifiant et incontournable, Double fond nous prend à la gorge et ne nous lâche plus. L’odeur de la mort, l’odeur de la peur." Lire l'article ici

    La Cause littéraire
  • "Je ne suis pas d'accord avec ceux qui dénoncent une femme. Qui peut dire de quoi il est capable dans ces conditions?" Lire l'entretien ici

    Alain Nicolas
    L'Humanité
  • "Les lieux ont parfois des résonances, une acoustique qui font que l’on sait que l’histoire doit se dérouler à cet endroit." Lire l'entretien ici

    Entretien de Gilles Heuré
    Télérama.fr
  • "C'est glaçant, éloquent, instructif." Lire l'article ici

    Stéphanie Janicot
    La Croix
  • "Alfredo Astiz, « l'ange blond de la mort », qui était une vraie star de l'Esma, le centre de torture de la marine, était un brillant homme d'affaires jusqu'à son arrestation en 2003." Lire l'entretien ici

    Entretien d'Elise Lépine
    Transfuge
  • "Un polar psychologique aussi passionnant que glaçant." Lire l'entretien ici

    Entretien de Tatiana Dilhat
    Vocable
  • "Je voulais dépeindre une femme plongée dans une situation extrême, telle qu'on pouvait la vivre à cette époque, où l'on comptait des espions de tous les côtés, explique la romancière."

    Lire "L'Histoire d'un livre" ici et l'article ici

    Ariane Singer
    Le Monde des livres
  • "Véritable roman d’espionnage qui entremêle réalité et fiction, Double Fond est glacial quand il rappelle la cruauté et le cynisme d’un régime militaire et de ses séides, mais confère aussi à quelques personnages, argentins et français, une dignité et un courage porteurs d’espoir." Lire l'article ici et l'entretien ici

    Article et entretien de Gilles Heuré
    Télérama
  • "L’auteure argentine nous offre à nouveau un roman si terrible, si humain, si noir et si beau." Lire l'article ici

    Blog Charybde 27
  • Ecouter l'émission ici

    Maria Carolina Piña
    RFI "La crónica cultural"
  • "Sur un fond historique dramatique, Elsa Osorio construit un roman à tiroirs subtil, complexe, au suspense déroutant." Lire l'article ici

    Claire Julliard
    L'Obs
  • "L’intrigue est double, solaire et sensuelle souvent, racontée en 1978 par Juana, une jeune mère victime de la dictature qui parle au fils qu’on lui a enlevé, puis par une jeune journaliste française qui enquête sur la mort d’une femme en 2004." Lire l'article ici

    Agnès Freschel
    Zibeline
  • "Maîtriser à ce point l’art de conjuguer le plaisir d’une lecture haletante avec l’exigence d’un récit extrêmement documenté relève d’un talent suffisamment rare pour ne pas passer à côté !" Lire l'article ici

    Blog La Bibliothèque de Delphine-Olympe
  • Réécouter l'émission ici

    Laurent Goumarre
    France Inter - "Le Nouveau rendez-vous"
  • Voir l'émission ici

     

    Mohamed Kaci
    TV5 Monde "64' le Monde en français"
  • "La souffrance des êtres enfoncés dans les horreurs de la dictature ne leur ôte pas leur volonté de vivre, au contraire, belle leçon pour chacun de nous." Lire l'article ici

    Christian Roinat
    Espaces latinos
  • "Un admirable roman, attachant, d’une grande profondeur, si riche qu’il peut se relire plusieurs fois tant il y a à découvrir." Lire l'article ici

    lelitteraire.com
  • "Le nom est au cœur de l’intrigue, le moi se perd dans le vertige des surnoms et fausses identités, dévoilant ainsi une réelle interrogation sur le sens d’une vie : au-delà de ses actions, Juana reste-t-elle vraiment fidèle à ses convictions ?" Lire l'article ici

    Site La Petite revue
  • "Passé et présent, dans ce roman, se rejoignent, coïncident, comme pour démontrer que l’Histoire n’échappe jamais à ceux qui partent à la recherche de la vérité." Lire l'article ici

    Nicolas Gary
    ActuaLitté
  • "Dans la lignée de Luz ou le temps sauvage, Elsa Osorio nous emmène à nouveau dans le passé glaçant de l’Argentine, dont les échos sinistres continuent de résonner, et creuse encore le sillon de l’Histoire pour en faire jaillir quelques éclats de vérité." Lire l'article ici

    Blog Voyages au fil des pages
  • "Double fond est un roman intense et trépidant ou se croisent passé et présent. Un roman qui, en dépit de sa tragédie, nous accroche avec force à la vie." Lire l'article ici

    Elena Paz
    Qué tal París
  • "Double fond est un livre de référence sur la dictature argentine, de ses racines corrompues à ses fruits pourris." Lire l'article ici

    Elise Lépine
    Transfuge
Née à Buenos Aires en 1952, Elsa Osorio est romancière, biographe, nouvelliste et scénariste pour le cinéma et la télévision. Elle a vécu à Paris et à Madrid, et réside actuellement à Buenos Aires. Elle a publié notamment de nombreuses œuvres en Argentine (Ritos privados, Reina Mugre, Beatriz Guido, Como tenerlo todo, Las malas lenguas). Elle est lauréate de plusieurs prix, dont le Prix National de Littérature pour Ritos Privados, le Prix Amnesty International pour Luz ou le temps sauvage. Ses romans sont largement traduits en Europe,   en Japon, Chine, Indonesie, Bresil. Son œuvre est disponible en français chez Métailié, dont Luz ou le temps sauvage, Tango, Sept nuits d’insomnie, La Capitana (2012).

Bibliographie