Publication : 01/01/2000
Nombre de pages : 280
ISBN : 2-86424-327-X
Prix : 16.01 €

Les Alpes de la Lune

roman

Serge QUADRUPPANI

ACHETER

Depuis son enfance, Vincent rêve éveillé, il s’est bâti dans la lune un monde de pyramides habitées, cernées par le désert, où la sublime Lame et le rusé Arnim participent à l’affrontement millénaire entre la Civilisation et la Société des Autres…

En 1975, près du Père Lachaise, Vincent sort de son rêve pour rencontrer Charlotte qui porte au front une marque en forme d’étoile ; mais ce n’est qu’un eczéma. Et puis elle disparaît. Vincent, d’abord emprisonné pour cambriolage, est lourdement condamné pour une agression contre le gardien qui a détruit une lettre de Charlotte. Au dehors, ses amis Lucien, l’idéologue de la fin des idéologies, Isabelle, l’avocate des sans-papiers, et Abdul, le Kurde affairiste, fondent une étrange association de soutien aux immigrés, la Société des Autres. Ils tentent de retrouver la disparue, en vain.

Qui est Charlotte ? Une femme qu’une maladie de peau rend folle, une indic, ou l’amour de ma vie ?

Où se trouvent l’Ile, dont Vincent dessine les contours, et ce lieu mystérieux, Port-de-Lame, où, cherchant Charlotte, il a, à son tour, disparu ?

Jouant au je de l’autre et sur les mots, travaillant les correspondances imaginaires de gens nés à des milliers de kilomètres, mais que rapprochent les courants du rêve, éloge du rêve et de l’utopie, Les Alpes de la lune est aussi une histoire très réaliste, celle de trois hommes et de deux femmes qui ont tenté comme nous, un peu plus que nous, ce pari : se mettre à la place des autres. Cela se déroule dans le Paris des années 70, dans l’Italie des années 80 à nos jours, avec ses campements de Polonais le long du Tibre, ses vieux Siciliens et ses jeunes Éthiopiennes, sur les rives et les flots d’une Méditerranée où l’on revit l’Odyssée et où les gueux qui veulent venir partager nos rêves meurent dans les détroits d’Otrante et de Gibraltar, tout près de la grotte de la déesse Calypso.

  • « Quadruppani a su donner à cette métaphore de la traduction - de l'autre dans moi - une véritable épaisseur romanesque. Avec ce qu'il faut d'humour, de détachement critique, d'observation sociologique de nos vingt dernières années, mais aussi de lyrisme, d'émotion, de douleur et de colère. »
    Pierre Lepape
    LE MONDE

Né en 1952 dans le Var, Serge Quadruppani vit dans le Limousin.
Après avoir publié des essais, des enquêtes et deux romans historiques, il a surtout écrit des romans noirs. Il a participé à la création du personnage du Poulpe et au lancement de la collection afférente aux éditions de la Baleine, et a créé la collection “Alias” au Fleuve noir.
Depuis 1999, avec Giancarlo De Cataldo et Andrea Camilleri, puis d’autres, comme Gioacchino Criaco, Wu Ming, Carlo Lucarelli, Valerio Evangelisti, Sandrone Dazieri, Massimo Carlotto, Marcello Fois, Giuseppe Montesano, il a donné une nouvelle dimension à son activité de traducteur en faisant connaître des auteurs italiens en France. Il dirige la Bibliothèque italienne aux Éditions Métailié.
La Nuit de la dinde a reçu le Prix du roman du Var 2003 et le Prix interlycées professionnels de Nantes 2004. L'auteur a également reçu le Prix des lecteurs du festival Quais du polar en 2011 pour son livre Saturne (Éditions du Masque).

INTERVIEW

ACTU-DU-NOIR.COM