Publication : 13/09/2018
Nombre de pages : 340
ISBN : 979-10-226-0809-1
Prix : 21 €

La Fille du Cryptographe

Pablo de SANTIS

ACHETER
Titre original : La hija del criptógrafo
Langue originale : Espagnol (Argentine)
Traduit par : François Gaudry

Miguel Dorey est atteint d’un défaut d’audition qui l’amène à mettre en doute la réalité de ce qu’il entend. Il est obsédé par les langages secrets des civilisations oubliées tout autant que par les codes de l’espionnage. Avec ses camarades du cours du professeur Colina Ross, il fonde un Cercle des cryptographes qui gagne une petite réputation internationale.
L’agitation étudiante de 1968 va permettre à Miguel de rencontrer Eleonora, une jeune fille pleine de secrets. Mais l’instauration de la dictature dans les années 70 et l’irruption de Victor Crámer, un vieil ennemi du professeur, transforment le paisible Cercle en une organisation proche de la lutte armée qui finira par tomber aux mains des militaires.
Emprisonnés, isolés du monde, les étudiants sont chargés de déchiffrer tous les écrits confisqués par l’armée, et Miguel découvre des secrets qu’il doit cacher.
Pour la première fois Pablo de Santis crée un monde ancré dans une époque historique, bien réelle, où son héros lunaire finit par agir sur la vraie vie. Une trame solide et dense nous raconte de façon magistrale le climat sombre, les amours complexes de Miguel et Eleonora, la rivalité, le soupçon et la délation.

« Une intrigue solide et séduisante, qui mêle la logique de l’espionnage au drame privé et politique. »
La Nación

Pablo de Santis est né à Buenos Aires en 1963. Titulaire d’une maîtrise de Lettres, il est tout à la fois écrivain, journaliste et scénariste de bande dessinée. Il a publié plusieurs romans pour adolescents, auprès desquels il a un succès considérable. Il dirige une collection de littérature pour la jeunesse dans une maison d’édition argentine.
Son œuvre pour adultes débute avec la publication de La Traduction en 1998, finaliste du prix Planeta Argentina, et qui sera publié pour la première fois en France en 2004. Suivront Le théâtre de la Mémoire, Le Calligraphe de Voltaire et Le Cercle des Douze, Prix Planeta-Casamérica 2007.

Bibliographie