Publication : 28/05/2020
Pages : 168
Grand Format
ISBN : 979-10-226-1057-5
Couverture HD
Numerique
EAN : 9791022610728

Marcher la vie

Un art tranquille du bonheur

David LE BRETON

ACHETER GRAND FORMAT
10 €
ACHETER NUMÉRIQUE
5.99 €

Huit ans après Marcher et vingt ans après Éloge de la marche, l’auteur revient sur le plaisir et la signification de la marche, et nous en révèle les vertus thérapeutiques face aux fatigues de l’âme dans un monde technologique.

La marche connaît un succès planétaire en décalage avec les pratiques de sédentarité ou de sport en salle, tapis de course… prédominant dans nos sociétés. Cette passion contemporaine mêle des significations multiples pour le même marcheur : volonté de retrouver le monde par corps, de rompre avec une vie trop routinière, de peupler les heures de découvertes, suspendre les tracas du jour, désir de renouvellement, d’aventure, de rencontre.

Une marche sollicite toujours au moins trois dimensions du temps : on la rêve d’abord, on l’accomplit, et ensuite on s’en souvient, on la raconte. Même terminée, elle se prolonge dans la mémoire et dans les récits que l’on en fait : elle vit en nous et est partagée avec les autres.

Dans ce livre – ludique, intelligent et stimulant –, l’auteur revient sur le plaisir et la signification de la marche, et nous en révèle les vertus thérapeutiques face aux fatigues de l’âme dans un monde de plus en plus technologique.

  • Voir l'émission ici
    Pascal Claude
    Et Dieu dans tout ça ?
  • "David Le Breton revient sur le plaisir et la signification delà marche et en révèle les vertus thérapeutiques face aux fatigues de l’âme dans un monde de plus en plus technologique.
    Martine Freneuil
    Le Quotidien du médecin
  • "Lève-toi et marche ! Dans ce petit livre guilleret et remarquablement écrit, le professeur Le Breton se livre à un éloge poétique de ce loisir à la mode. [...] Quand lire nous donne des fourmis dans les pieds et une envie folle de prendre le chemin..."
    Bernard d'Epenoux
    Télé Z
  • "Dans Marcher la vie - écrit en un langage limpide, expurgé de toute abstraction, fait de remarques, de réflexions, et de nombre de citations littéraires -, Le Breton n’oublie aucun bienfait de la marche, dont il fait à la fois une affaire d’espace mais aussi de temps, d’anticipation (on rêve), d’actualisation (on pratique) et de remémoration (on se souvient et on raconte)."
    Robert Maggiori
    Libération
  • "Les marcheurs cherchent leur place dans le monde et souvent ils la trouvent. Et la marche guérit. Elle est un remède à la mélancolie, aux tristesses consécutives à une séparation, et même à certaines maladies. On parle beaucoup de résilience. Je préfère le mot «résistance», plus combatif. Marcher, c’est résister."
    Astrid de Larminat
    Le Figaro Littéraire
  • "On retrouve totalement dans les propos de cet essai, les petits bonheurs liés à la marche." Lire la chronique ici
    Blog Baz'art
  • "Le lecteur chemine à l’aise, ravi de retrouver parfois, au détour d’une phrase, les sensations, les impressions, les réflexions fugaces qu’il a pu expérimenter lui-même." Lire la chronique ici
    Site Zibeline
  • "Marcher c'est renouer avec son corps, mais c'est aussi renouer avec la sensorialité du monde puisque dans le monde urbain, dans le monde de la ville qui est le nôtre, on n'a plus énormément de choses à sentir, à voir, à goûter, etc., mais quand vous marchez dans les Vosges ou ailleurs, vous êtes confrontés à un univers d'odeurs extraordinaire, à la contemplation du monde, vous êtes confrontés à la beauté du monde, vous retrouvez le silence."
    Gaël Legras
    28 minutes - ARTE
  • « Randonneur passionné, l'anthropologue David Le Breton vient de consacrer un troisième livre à la marche, nouvelle passion française. »
    Pauline Sommelet
    Point de vue
  • « Dans son nouvel ouvrage, Marcher la vie, l’anthropologue David Le Breton nous invite à nous mettre en route. Profitons de l’été pour pérégriner. »
    Vanessa Zoccheti
    Madame Figaro
  • « La marche est toujours une remise au monde, une manière de retrouver le sentiment d’être vivant, une manière de reprendre pied dans une vie qui nous échappe. Après le confinement où le corps était mis au repos voire immobilisé, les gens ont retrouvé la marche dans la nature avec émerveillement. »
    Veneranda Paladino
    L'Alsace
  • « David Le Breton en est à son troisième ouvrage sur la marche. De la déambulation urbaine au pèlerinage en passant par les périples aventureux, le sociologue analyse les ressorts et vertus d’une activité qu’il prise. Et qu’il sera bon de reprendre dans un monde post confmement. »
    Julien Damon
    Les Echos
  • "On peut lire Marcher la vie comme un manuel d'anti collapsologie, un manifeste rousseauiste non pas pour le monde d'avant ou d'après, mais pour celui qui se vit au présent. Pour reprendre pied, avant de nouveau en regardant devant soi."
    Laurent Lemire
    Livres Hebdo

La Causette, Entretien avec David le Breton à lire ici

David Le Breton est né le 26 octobre 1953. Il est professeur en sociologie à l'Université de Strasbourg, membre de l'Institut universitaire de France et du laboratoire URA-CNRS "Cultures et société en Europe". Il est l'auteur, entre autres, de : L’Adieu au corps, Anthropologie de la douleur, Du Silence, La Saveur du monde et d'un roman noir, Mort sur la route.