Publication : 06/02/2020
Pages : 320
Grand Format
ISBN : 979-10-226-0999-9
Couverture HD
Numerique
EAN : 9791022610001

Les Fantômes de Reykjavik

Arnaldur INDRIDASON

ACHETER GRAND FORMAT
21 €
ACHETER NUMÉRIQUE
14.99 €
Titre original : Stúlkan hjá brúnni
Langue originale : Islandais
Traduit par : Éric Boury

Danni a disparu, elle se droguait, ses grands-parents font appel à Konrad, un policier à la retraite. Une fillette retrouvée noyée dans le lac du centre de Reykjavik en 1947 hante les rêves d’une des amies de l’ex-policier.
Comment la police a-t-elle mené ces enquêtes ? À des années de distance les mêmes erreurs semblent se répéter. Konrad, solide, têtu, coléreux et rompu par son enfance auprès de son père à toutes les ruses des voyous, n’hésite pas à bousculer les conformismes. Il sait aussi écouter les fantômes.

Dans une construction particulièrement brillante, Indridason crée un suspense et des attentes sur des plans différents et surprenants. Il captive le lecteur et le tient en haleine avec brio. Il est ici question d’espoirs déçus et d’enfants que personne ne protège.

  • "Toujours plus sombre, Indridason nous entraîne encore dans ses abîmes."
    Voici
  • "Un roman lu sur une journée, tant Konrad est touchant et l’on souhaite découvrir ce qui se trame." Lire la chronique ici
    Blog Lire et sortir
  • "Absolument passionnant ! " Lire la chronique ici
    Blog Livr'escapades
  • "Les amateurs de cet auteur vont facilement se retrouver dans ce nouvel ouvrage et ne devraient pas être déçus par leur lecture. Les autres pourront découvrir l’auteur, risquant ensuite de se ruer sur ses autres ouvrages." Lire la chronique ici
    Site Froggy's delight
  • "Les Fantômes de Reykjavik rend un hommage magnifique et pudique aux sagas de l’Islande, mélangeant le réel au fantastique, l’histoire à l’actualité, l’énigme au réel, dans la toujours remarquable traduction d’Eric Boury." Lire la chronique ici
    Site Lecteurs.com
  • "Un nouvel enquêteur, Konrad, policier à la retraite, incarne parfaitement la « méthode Indridason »."
    Michel Belair
    Le Devoir
  • "Indridason livre, une fois de plus, une réflexion féroce et passionnante sur la société islandaise."
    Marie-Josée Sirach
    L'Humanité Dimanche
  • Lire l'article ici
    Julie Malaure
    Le Point

Arnaldur Indridason est né à Reykjavík le 28 janvier 1961. Diplômé en histoire, il est d’abord journaliste et critique de films pour le Morgunbladid, avant de se consacrer à l’écriture. Ses nombreux romans, traduits dans quarante langues, ont fait de lui un des écrivains de polar les plus connus en Islande et dans le monde, avec douze millions de lecteurs. Il a reçu le prix Clef de verre à deux reprises, en 2002 pour La Cité des jarres, et en 2003 pour La Femme en vert (également couronné par le Gold Dagger Award et le Prix des lectrices de Elle), le Prix du Polar européen Le Point en 2008 pour L'Homme du lac, le prix d’honneur du festival les Boréales en 2011, et le prix espagnol rba du roman noir en 2013 pour Passage des Ombres (troisième tome de la Trilogie des Ombres, à paraître en 2018).

Douze de ses romans mettent en scène le personnage d’Erlendur Sveinsson, inspecteur de la police de Reykjavík. Plusieurs autres sont consacrés à des énigmes historiques ou des affaires d’espionnage. Dans la fascinante Trilogie des Ombres, il met en scène un nouveau couple d’enquêteurs, à l’époque de la « Situation », l’occupation américano-britannique de l’Islande à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Portrait par Sabrina Champenois, LIBERATION - juillet 2010

Rendez-vous sur la page Facebook de l'auteur pour suivre toutes ses actualités