Publication : 03/05/2018
Nombre de pages : 304
ISBN : 979-10-226-0775-9
Prix : 21 €

Passage des ombres

Trilogie des ombres T.3

Arnaldur INDRIDASON

ACHETER
Titre original : Skuggasund
Langue originale : Islandais (Islande)
Traduit par : Eric Boury

Un vieil homme solitaire est retrouvé mort dans son lit. Il semble avoir été étouffé sous son oreiller. Dans ses tiroirs, des coupures de presse sur la découverte du corps d’une jeune couturière dans le passage des Ombres en 1944, pendant l’occupation américaine.

Pourquoi cet ancien crime refait-il surface après tout ce temps ? La police a-t-elle arrêté un innocent ?

Soixante ans plus tard, l’ex-inspecteur Konrad décide de mener une double enquête. Jumeau littéraire d’Erlendur, il a grandi en ville, dans ce quartier des Ombres si mal famé, avec un père escroc, vraie brute et faux spirite. Il découvre que l’Islande de la « situation » n’est pas tendre avec les jeunes filles, trompées, abusées, abandonnées, à qui on souffle parfois, une fois l’affaire consommée, « tu diras que c’était les elfes ».

Un polar prenant qui mêle avec brio deux époques et deux enquêtes dans un vertigineux jeu de miroirs. Où l’on découvre que les elfes n’ont peut-être pas tous les torts et que les fééries islandaises ont bon dos…

  • "Indridason est incontestablement un maître. Une fois lancés dans cette enquête, vous ne pourrez plus vous arrêter."

    Christophe Gilquin
  • "Indridason déroule sa mécanique [...] et on se laisse prendre avec plaisir dans les rouages de son intrigue." Lire l'article ici 

    Yoann Labroux-Satabin
    La Vie
  • Lire l'article ici

    Ariane Valadié
    Voici
  • "Avec Passage des ombres Indriðason vient encore à la lumière, tout en contraste." Lire l'article ici

    Be Polar
  • "Une trilogie réussie qui se clôt en beauté." Lire l'article ici

    Blog Le Goût des livres
  • "Indridason tricote en maestro son affaire, les temporalités et l'abondante galerie de personnages, tout en diffusant une compassion poignante."

    Lire l'article ici

    Sabrina Champenois
    Libération
  • "Brut et prenant."

    Lire l'article ici 

    Isabelle Mity
    HIstoria
  • "Arnaldur Indriðason nous livre donc, une fois de plus, un excellent polar, dans la lignée des précédents, que l’on dévore avec délectation tant on a envie de connaître l’épilogue. Cette trilogie est parfaitement conclue." Lire l'article ici

    Site Froggy's delight
  • "Un livre que je n’ai pu lâcher et donc, une nuit très écourtée, pour mon grand plaisir." Lire l'article ici

    Blog Zazy
  • "Tu diras que c’était les elfes qui t’ont soufflé
    De te précipiter sur ce polar islandais…" Lire l'article ici

    Blog Fairy Stelphique
  • "En dépit de son fort parfum de mélancolie, la saga de Flovent et Thorson, héros fragiles dont l’auteur n’oublie pas de révéler la part d’ombre, nous laisse totalement sous le charme." Lire l'article ici

    Philippe Lemaire
    Onlalu
  • "Une trépidante et passionnante enquête."

    Lire l'article ici

    Emmanuel Romer
    La Croix
  • "Un brillant jeu de miroirs qui permet, sous couvert d'une intrigue policière, d'en apprendre beaucoup sur l'histoire, la société et la culture de cette île, dont la Seconde Guerre mondiale a, à jamais, changé le mode de vie."

    Lire l'article ici 

    Isabelle Lesniak
    Les Echos
  • "Le résultat est brillant ! Arnaldur Indriðason réussit une nouvelle fois à mener deux enquêtes entre passé et présent, dans « un vertigineux jeu de miroirs ». Il maîtrise totalement cet exercice d’équilibriste." Lire l'article ici

    Blog Tombée du ciel
  • "Inégalé jusqu’à aujourd’hui, bien qu’il soit bien entouré sur la scène littéraire islandaise, Arnaldur Indridason en impose sévère grâce à des intrigues toujours différentes, sans aucune redondance, et une atmosphère presque palpable qui ajoute du corps et de la crédibilité à l’intrigue." Lire l'article ici

    Anaїs Serial Lectrice
  • "Une histoire poignante, d'une lenteur obsédante, entre féerie et réalité."

    Lire l'article ici

    Christine Ferniot
    LIRE
  • "Ce roman - le troisième de la Trilogie des ombres -, qui débute comme un conte de fées mélancolique pour adolescentes crédules, prend une ampleur inattendue lorsque l'émotion le dispute à la dénonciation sociale et politique - loin, très loin, de toute légende islandaise.", ChristineFerniot

    Lire l'article ici

    Christine Ferniot
    Télérama

Arnaldur Indridason est né à Reykjavík le 28 janvier 1961. Diplômé en histoire, il est d’abord journaliste et critique de films pour le Morgunbladid, avant de se consacrer à l’écriture. Ses nombreux romans, traduits dans quarante langues, ont fait de lui un des écrivains de polar les plus connus en Islande et dans le monde, avec douze millions de lecteurs. Il a reçu le prix Clef de verre à deux reprises, en 2002 pour La Cité des jarres, et en 2003 pour La Femme en vert (également couronné par le Gold Dagger Award et le Prix des lectrices de Elle), le Prix du Polar européen Le Point en 2008 pour L'Homme du lac, le prix d’honneur du festival les Boréales en 2011, et le prix espagnol rba du roman noir en 2013 pour Passage des Ombres (troisième tome de la Trilogie des Ombres, à paraître en 2018).

Douze de ses romans mettent en scène le personnage d’Erlendur Sveinsson, inspecteur de la police de Reykjavík. Plusieurs autres sont consacrés à des énigmes historiques ou des affaires d’espionnage. Dans la fascinante Trilogie des Ombres, il met en scène un nouveau couple d’enquêteurs, à l’époque de la « Situation », l’occupation américano-britannique de l’Islande à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Portrait par Sabrina Champenois, LIBERATION - juillet 2010

Rendez-vous sur la page Facebook de l'auteur pour suivre toutes ses actualités